close

Lyon et Strasbourg succombent à leur tour au charme du Transport à la Demande Dynamique Padam Mobility

Transport à la Demande

Ce 13 novembre, Lyon (Sytral) et Strasbourg (CTS) ont inauguré avec Padam Mobility leur service de Transport à la Demande. Élus et entreprises plébiscitent déjà le service. Les troisième et huitième villes de France complètent et modernisent ainsi leurs réseaux de transport avec une offre plus finement adaptée à la demande : ce sont des dizaines de milliers d’usagers qui s’apprêtent à voir leur mobilité améliorée. 

À Lyon, c’est sur la zone de Mi-Plaine, qui regroupe 1375 entreprises et 20.000 salariés entre les communes de Chassieu, Genas et Saint-Priest, que le Sytral a lancé TCL à la Demande. Ce service est intégré au réseau existant, avec une tarification identique. Padam Mobility est en charge du logiciel de transport à la demande (interfaces, systèmes de gestion et réservation et algorithmes) qui permet de rendre ce service efficace. 

« Le transport à la demande dynamique est une solution concrète qui répond aux enjeux de mobilité dans les zones étendues, qui nous permet d’affiner le maillage du réseau et de mieux agrafer les territoires pour assurer une cohérence globale. Notre priorité absolue est l’accessibilité de notre réseau, au sens large du terme » affirme Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral. 

Six véhicules de 9 places, alimentés au Gaz Naturel (GNV) dès 2020 opérés par les opérateurs de transport Keolis Lyon et Berthelet, sillonnent désormais la zone de Mi-Plaine pour compléter l’offre de transport. Les entreprises qui y sont implantées sont enthousiastes: acheminer les salariés vers cette zone étendue était ardu. Dans un contexte de tension sur le marché de l’emploi, c’est une bouffée d’air frais. 

À Strasbourg, la CTS couvre avec Flex’hop Z1, 13 communes rurales et périurbaines situées dans le périmètre Ouest et Sud-Ouest de l’eurométropole. Le service de Transport à la Demande dynamique conçu par Padam Mobility fonctionne tous les jours, de 6h à minuit, sur le principe d’une réservation obligatoire effectuée de 15 jours à 30 minutes avant le départ. Avec 80 arrêts, il propose plus de 4000 possibilités d’itinéraires pour répondre à tous les besoins de déplacement.

Ce nouveau service innovant proposera une desserte souple, rapide, écologique permettant d’offrir un service adapté aux besoins de mobilité des habitants et salariés des secteurs les moins denses de l’agglomération, et ainsi de permettre notamment des liaisons de périphérie à périphérie actuellement difficiles avec le réseau de lignes de bus classiques” détaille Robert Hermann, président de l’eurométropole de Strasbourg.

C’est un service de grande qualité, au même prix qu’un ticket normal. Il fonctionne avec des véhicules électriques accessibles aux personnes à mobilité réduite. C’est un service universel tant en termes d’horaires que d’accessibilité. L’enjeu c’est évidemment d’être compétitif-attractif par rapport à la voiture individuelle” complète Alain Fontanel, président de la CTS.  

Sur la page Facebook de la CTS, un usager s’enthousiasme déjà:

C’est très bien pour les communes périphériques, et surtout pour les personnes ne disposant d’aucun moyen de transport ! Bravo belle initiative !” 

L’eurométropole a déjà fait connaître son souhait d’étendre le service, et de valider à terme le Transport à la Demande sur l’ensemble des communes de la métropole.

Télécharger le communiqué de presse ici.