close

Padam Mobility

Padam Mobility participe aux 27èmes Rencontres nationales du transport public

Rencontres nationales du transport public

La mobilité alternative est aujourd’hui un enjeu économique, écologique et sociologique majeur. Ainsi se tiennent à Nantes du 1er au 3 octobre les 27èmes Rencontres nationales du transport public. Padam Mobility fait partie des 200 exposants, au stand H3-40b. Entreprise de solutions intelligentes d’aide à l’exploitation, elle se déploie de plus en plus dans différents territoires, de la région parisienne jusqu’à l’international et interviendra lors des Rencontres le 1er octobre à 11h00 sur le thème de la conception d’un transport à la demande efficace.

Proposer une offre de mobilité durable à tous les Français

Ces Rencontres ont cette année pour thème « La mobilité partout et pour tous ». Il est indispensable d’offrir l’accessibilité à des moyens de transports efficaces et abordables à tous les citoyens de l’hexagone. Cette volonté de mobilité durable passe par de nombreux enjeux, comme la desserte des zones peu denses, la couverture intégrale du territoire par les autorités organisatrices, le financement des infrastructures et le modèle économique… 

Autant d’enjeux qui figurent parmi les préoccupations majeures de l’État, des collectivités territoriales, des opérateurs, des industriels et des voyageurs et qui sont le cœur de la solution Padam Mobility.

Fondée en 2014, Padam Mobility se base sur l’intelligence artificielle pour assouplir et optimiser les trajets des passagers comme des conducteurs de services de transport à la demande (TAD). Proposées en marque blanche, les interfaces sont totalement personnalisées et s’incluent dans les offres des territoires ou des opérateurs de transports. Les interfaces passager (application mobile, site internet ou centrale d’appel) permettent de réserver, payer et observer en temps réel la localisation des véhicules de transport à la demande. L’application du conducteur, quant à elle, calcule en continu le meilleur trajet du conducteur pour répondre de manière optimisée aux demandes des usagers tout en le guidant dans son itinéraire.

Le déploiement des nouvelles solutions de mobilité

Les solutions Padam Mobility séduisent de nombreux territoires. En 4 ans, les utilisateurs de la startup ont parcouru 2 millions de kilomètres dans de nombreux territoires français tels que l’Île de France avec IDFM, Sophia Antipolis, le Cotentin, Orléans, Lille, Chelles, Meaux, et expatriées à Padoue en Italie, Hong-Kong et bientôt Helsinki et Madrid. L’entreprise a permis d’économiser plus de 40 000 kilomètres sur les 6 premiers mois de 2019 grâce à son algorithme d’optimisation, et ainsi éviter l’émission de 10 tonnes de CO2 sur cette période. L’entreprise contribue à la réduction des trajets à vide, puisque le taux de groupage moyen sur les services de TAD qu’elle optimise s’élève à 80%. 

Pour présenter ce service et ses avantages, Padam Mobility interviendra le 1er octobre de 11h à 11h30 à l’Agora sur le thème « Concevoir un Transport à la demande efficace : enjeux, méthodes et petits secrets – Attractif, flexible, et peu cher. Le TAD dynamique de demain dépendra de la qualité des diagnostics d’aujourd’hui. Votre territoire peut-il réussir le tournant de la mobilité partagée ? »

« La qualité de ce rendez-vous est pour Padam Mobility l’occasion de rentrer plus en profondeur dans les enjeux du transport à la demande et de la mobilité partagée. Les participants ont plus de maturité sur ces sujets, et nous pouvons échanger sur le “comment”. » annonce Grégoire Bonnat, CEO et cofondateur de Padam Mobility

Le salon présente les meilleures innovations de 200 exposants issus de tous les métiers du transport public, ferroviaire, routier et des mobilités actives. L’ensemble des filières y est présenté, ainsi que les dernières réalisations en matière de déplacements urbains, interurbains, régionaux et nationaux. Sur 16 000 m², ce sont 6 000 participants, visiteurs qualifiés et décisionnaires qui viennent découvrir les nouvelles solutions de mobilité.

Informations pratiques :

  • 27èmes Rencontres nationales du transport public
  • EXPONANTES, Parc des expositions, Route de Saint-Joseph de Porterie, 44300 NANTES
  • 1er octobre :  9h00 – 18h30 // 2 octobre :  9h00 – 18h30 // 3 octobre :  9h00 – 14h00
  • PADAM MOBILITY, stand H3-40b
  • Conférence sur le thème « Concevoir un Transport à la demande efficace » à l’Agora le 1er octobre de 11h à 11h30
Lire la suite

À la rencontre de nos usagers de Transport à la Demande dynamique – Chapitre 1 : Saint-Nom-la-Bretèche

transport à la demande dynamique

À l’occasion de la 18ème édition de la Semaine Européenne de la Mobilité, nous donnons la parole aux usagers de nos réseaux de Transport à la Demande dynamique. Aujourd’hui, premier focus sur l’ouest parisien. Direction Saint-Nom-la-Bretèche et son réseau TAD Ile-de-France Mobilités (ex Flexigo Gally-Mauldre). 

Arrivés en gare de Saint-Nom La Breteche Foret de Marly, nous nous rendons à l’arrêt de TAD et attendons le minibus que nous avions réservé quelques heures à l’avance via l’application TAD IDFM. Une fois à bord, nous rencontrons Huynh, 39 ans qui vient d’emménager à St-Nom-la-Bretèche. Elle a entendu parler du service par son mari qui a obtenu l’information sur internet : “Même si je ne l’utilise pas très régulièrement, j’en suis très satisfaite. C’est quand même très pratique et facile à réserver”. Huynh utilise le service pour se rendre à son domicile situé à 30 minutes de marche de la Gare. “Avant je me rendais à la gare en voiture. Maintenant je réserve un minibus plus ou moins à l’avance, il y en a à toute heure. Je fais des économies de carburant et en plus je n’ai pas besoin de me garer ou de payer un stationnement”. Elle ajoute: “Je sais que je peux compter sur ce service pour les déplacements de ma fille depuis et vers la gare qui est en pleine forêt. Ça me rassure de savoir qu’un minibus l’attend quand elle rentre de Paris le soir”.

Akhil, 17 ans, lycéen, résidant lui aussi à St-Nom, nous écoute silencieusement d’une place adjacente puis intervient: “Il n’y a pas photo. Avant je faisais parfois de l’auto-stop pour me rendre en cours le matin ou rentrer le soir. Ce n’était pas évident et il m’arrivait parfois de marcher plus de 45 minutes quand personne ne voulait me prendre. C’était carrément plus galère et pas très safe. C’est sûr que ce  service rassure mes parents, surtout quand il fait nuit”. Pour Akhil qui maîtrise bien l’application, les créneaux horaires proposés sont nombreux mais ne correspondent parfois pas aux horaires des trains en gare: “on se retrouve à avoir parfois 15-20 minutes de battement ou alors on loupe son train”. Le lycéen ajoute que des efforts en termes de communication et d’acculturation restent à faire: “parfois des gens ne peuvent pas monter car ne savent pas qu’ils faut réserver. C’est frustrant pour eux et le chauffeur et ça pourrait être évité si tout le monde connaissait les règles du jeu dès le départ. En gare, personne ne peut vraiment expliquer le fonctionnement du service et les panneaux – quand il y en a – ne sont pas assez clairs à mon avis”. 

Nous descendons à l’arrêt “Europe 1” pour nous rendre à la place de la mairie sur laquelle nous croisons Mélanie 37 ans, mère de famille qui habite à 5 minutes. “J’utilise exclusivement ma voiture, je n’ai jamais eu besoin d’utiliser le service mais je le trouve pratique. Je pense l’utiliser s’il m’arrive une tuile et que j’ai besoin de me déplacer à la gare ou aux alentours”. A l’évocation des témoignages d’Akhil et de Huynh rencontrés auparavant dans le minibus, Mélanie confesse “Mes enfants vont commencer à se déplacer seuls prochainement et c’est vrai que c’est une solution qui me rassurerait”.

QUICK FACTS –  TAD IDFM de Gally-Mauldre

  • 11 communes desservies
  • Lancé le 2 janvier 2018
  • Cofinancé par Ile-de-France Mobilités et la Communauté de Communes de Gally-Mauldre
  • Plus de 250 trajets/jour de semaine
  • Exploité par Transdev
  • 6000 voyages / mois
  • +95% des réservations effectuées via l’application mobile
  • 95% de ponctualité
  • Le service a été mis en place afin de faciliter l’intermodalité en permettant aux habitants du territoire d’accéder aux gares de Maule, Plaisir et Saint-Nom-la-Bretèche aux heures de pointes sans utiliser leur véhicule personnel. Le service permet également de faciliter les déplacements des seniors et des jeunes non-motorisés sur la zone grâce à l’offre en heures creuses tous les jours de la semaine et le samedi vers les communes de la Communauté de Communes et les gares

Lire la suite…

Pour respecter leur anonymat, les prénoms des interviewés ont été modifiés.

Lire la suite
1 2
Page 1 of 2