close

Communiqué de presse

Déconfinement : Padam Mobility propose une solution technologique pour garantir la distanciation dans les transports

Déconfinement

Dans le courant du mois de mai, la population connaitra un déconfinement progressif. Retour à l’école ou sur le lieu de travail, la question des déplacements dans le respect des distances de sécurité est un défi. 

Transformer des lignes bus qui embarquent des passagers présents aux arrêts en véhicules qui prennent des réservations par application mobile, site web ou au téléphone, garantira la distanciation sociale. 

Cela évitera que des passagers doivent laisser passer les bus parce qu’ils transportent trop de passagers. Avec la bonne technologie, c’est également très simple à mettre en place. 

Il s’agit d’accompagner le transport public dans un déconfinement pour lequel il est déjà urgent de se préparer, avec ambition et sens des responsabilités. Pour sortir de la crise sanitaire mais aussi de la crise économique et de la crise sociale que nous vivons.

Grégoire Bonnat, Cofondateur et CEO de Padam Mobility

Présentés par les gouvernements à travers le monde, les plans de déconfinement établissent des grandes lignes stratégiques. Sujets prioritaires: la santé publique, la reprise du travail, la réouverture des commerces, des écoles et la relance des transports

Pour éviter la contagion dans les métros, les bus ou les tramways tout en permettant aux citoyens de se déplacer, l’une des solutions possibles peut être la transformation des lignes habituelles en Transport sur réservation facilement adaptables et répondant aux impératifs de sécurité sanitaire. 

Transformer une ligne de bus en transport sur réservation : un moyen de mobilité privilégié pour s’adapter à toutes les demandes tout en assurant la sécurité sanitaire.

Sur un modèle très simple, il s’agira pour les usagers de réserver une place dans leur bus via une application mobile, un site web, ou une centrale d’appel dédiée. Le nombre de places disponibles, à un temps T, dans un véhicule dépendra des contraintes sanitaires. Ce nombre pourra évoluer très facilement à mesure que le déconfinement avancera: la technologie le permet. Ainsi, il sera possible d’assurer un remplissage de 20%, puis 40%, 60%, et ainsi jusqu’au retour à la normale. Il sera même possible de revenir en arrière si cela s’avère nécessaire. 

Les transports sont garantis, il n’y a plus de risque de se retrouver dans un bus plein, ou de devoir le laisser passer sans savoir s’il y aura de la place dans le suivant. L’offre de transport devient claire et lisible pour tous. 

Plusieurs clients nous ont déjà demandé de mettre en place des solutions de réservation adaptées aux besoins si spécifiques de la période. 

Du jour au lendemain, nous allons avoir des consignes liées à l’ouverture de telle école ou de telle usine. Le transport public doit pouvoir s’adapter très vite. Le transport sur réservation fonctionne avec un logiciel associé qui permet de prévoir et de garantir cette réservation. C’est solution de mobilité sur-mesure, adaptable en temps réel et donc extrêmement pertinente dans ce contexte de déconfinement.

Grégoire Bonnat, Cofondateur et CEO de Padam Mobility

Déconfinement et afflux massif de voyageurs : l’inquiétude des opérateurs de transports en commun.

« Les transports sont un dispositif clé pour la reprise économique mais le respect de la distanciation physique et des gestes barrières est particulièrement difficile » a introduit le Premier Ministre français avant de détailler les mesures gouvernementales à venir pour les transports publics. 

Pour toute l’Île-de-France, la présidente de la RATP Catherine Guillouard expliquait déjà le 24 avril dernier sur France Inter qu’assurer les distances de sécurité sanitaire ne serait pas faisable, étant donné l’hyper densité du réseau parisien : « Si nous devions appliquer les règles de distanciation sociale, on ne produirait plus que 2 millions de voyages par jour contre 8 millions avec une offre du réseau à 70%. […] Il faut plaider pour le télétravail et se reporter sur les nouvelles mobilités. » Maintenu jusqu’à présent à 30%, le trafic RATP devrait passer à 70% dès le premier jour du déconfinement. Un avis appuyé par le syndicat UNSA-RATP, jugeant qu’il serait « ingérable par l’entreprise » de policer tous les voyageurs et engageant chacun à se responsabiliser et à avoir recours au télétravail au maximum. 

Mêmes inquiétudes et constat du côté d’autres métropoles françaises, comme le Mans ou Lyon qui se préparent à la réouverture de 80% de leurs réseaux de transports publics. Mercredi dernier (22 avril), la présidente du SYTRAL Fouziya Bouzerda présentait les mesures envisagées lors du déconfinement pour gérer le flux de voyageurs à venir : mise en place de distributeurs automatiques dans les stations de métro permettant d’acheter des kits contenant masques et gel hydroalcoolique, pose de bornes désinfectantes automatiques et nettoyage des rames au virucide.  

En proposant de réduire et de garantir le nombre de places disponibles dans les véhicules pour garantir la distance sociale, Padam Mobility assure la continuité de ses services dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur (port du masque pour les conducteurs, désinfection systématique des véhicules). 

déconfinement

 

En savoir plus sur le Transport à la Demande face au CoVid 19

Coronavirus : découvrir comment Padam Mobility aide les opérateurs de réseaux de Transport à la Demande à s’adapter

 

 

Lire la suite

Coronavirus: les opérateurs de Transport à la demande s’adaptent avec l’aide de Padam Mobility

Coronavirus

Coronavirus: en soutien aux populations les opérateurs de Transport à la demande adaptent leurs services avec l’aide de Padam Mobility.

Dans le contexte de la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), le secteur des transports terrestres doit s’adapter afin d’assurer la continuité de service et le transport des personnels soignants, dans le respect des mesures mises en place par le gouvernement. Ce-dernier se réorganise pour limiter les déplacements des citoyens au strict nécessaire, dans des conditions sanitaires adéquates. Le transport à la demande (TAD) est une alternative flexible permettant de tirer le meilleur des forces du transport public. 

Les villes adaptent leur service  de TAD au contexte du coronavirus dans des villes de France et d’Italie grâce à la technologie de Padam Mobility

Face à la crise sanitaire et à la demande des villes et opérateurs, Padam Mobility adapte, en France et en Italie, ses solutions de Transports à la Demande (TAD) pour assurer les déplacements réduits des citoyens, des personnels soignants, et limiter la densité dans les véhicules, d’une part entre passagers et d’autre part entre passagers et conducteurs. 

Les services de TAD en France dans le contexte du coronavirus  
  • À Strasbourg, dans la région Grand-Est qui est la plus touchée par l’épidémie en France, la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS), en collaboration avec Padam Mobility, adapte son service de TAD Flex’hop Z1 aux besoins du personnel hospitalier. En étendant les plages horaires de desserte, et en desservant les lieux essentiels. À compter du 26 mars et jusqu’à nouvel ordre, de 5h à 22h tous les jours, le service desservira également l’Hôpital de Hautepierre ainsi que l’Hôpital Civil. En période de confinement, l’application mobile Flex’Hop, s’adapte à la réduction massive du nombre de transports publics et multiplie ses solutions de TAD. Pour effectuer une réservation via l’application, il suffit d’indiquer la date de son trajet, l’horaire et le nombre de passagers. À noter qu’en cette période de crise sanitaire et par respect des mesures mises en place de distanciation sociale, la capacité des véhicules est limitée à deux personnes en plus du conducteur, permise par la limitation du nombre de réservations disponibles dans le système. Le passager peut également réserver son trajet via www.cts-strasbourg.eu ou le numéro vert suivant : 0 800 200 120.
  • À Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais, le service Mouvéo a adapté son service de Transport à la Demande (TAD). Grâce à un algorithme d’optimisation, Padam Mobility permet l’adaptation du nombre de bus et un meilleur maillage du territoire pour permettre des déplacements plus étendus dans la région, là où c’est nécessaire. 
  • À Lyon et sur le service des Transports en Commun Lyonnais (TCL) et à la demande, le Sytral a réduit le nombre de places disponibles dans chaque bus à deux places. Cette initiative permet de respecter la distance de sécurité de 1 mètre mise en place par le gouvernement. Rendu possible par la flexibilité des outils de Padam Mobility le transport à la demande Lyonnais permet la protection de tous.  
  • À Marne La Vallée, à l’Est de Paris, Plus de Pep’s a adapté son service de TAD pour fermer des trajets en direction du marché en période de coronavirus. Contrairement aux transports en commun traditionnels, la modification du trajet n’entraîne aucun retard ou perte de temps, bien au contraire. En effet, les solutions de Transport à la Demande développées par Padam Mobility et basées sur de l’intelligence artificielle, permettent une optimisation des trajets et une meilleure flexibilité. 
Les solutions TAD de Padam Mobility en Italie dans le contexte du coronavirus

À Padoue, en Vénétie, à l’épicentre de l’épidémie en Italie, Busitalia a modifié son service de TAD initialement conçu pour aider au déplacement nocturne des étudiants. Depuis le 17 mars dernier et jusqu’à nouvel ordre, afin de venir en aide à la population et garantir les déplacements les plus urgents, Padam Mobility, en collaboration avec Busitalia Veneto et la ville de Padoue ont convenu d’étendre les horaires du service de 6h à minuit tous les jours. De plus, il a été convenu de mettre en place un site web pour que les utilisateurs puissent réserver un TAD en ligne s’ils n’ont pas de smartphone pour le faire via l’application mobile Padam Mobility.

Padam Mobility réfléchit au transport de demain

En période de coronavirus, Padam Mobility s’organise en interne pour la continuité de l’activité dans les meilleures conditions possibles: télétravail généralisé, machine à café virtuelle ouverte à tous ou encore formation à des webinars pour faciliter les réunions à distance. Le tout dans un souci de transparence et de réactivité. Grâce à des technologies accessibles et économiques, Padam Mobility poursuit son engagement pour développer des solutions plus inclusives et de mobilité qui s’adaptent au monde de demain, post Covid-19. Plus agile et plus solidaire.  Plus que jamais, les solutions de Transport à la demande dynamique prouvent leur efficacité et leur capacité à s’adapter à tous les contextes.

 

Télécharger le communiqué de Presse complet

Découvrir comment passer de la Smart à la Fair Mobility avec le Transport à la Demande dynamique

 

Lire la suite

Municipales 2020: le Transport à la Demande Dynamique soutenu par les élus

Municipales 2020

A l’approche des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, la mobilité est une thématique récurrente des programmes de nombreux candidats. Si la tendance dominante est à la réduction de la place des transports polluants au profit d’autres moyens de mobilité, le Transport à la Demande Dynamique (ou TàD) tel que le développe Padam Mobility est une alternative de mobilité de plus en plus plébiscitée par les élus pour son extrême adaptabilité et sa facilité de mise en place. 

L’accès aux transports et à une mobilité performante : des problématiques différentes en fonction des territoires 

Sujet incontournable des prochaines élections municipales, la question de la mobilité recoupe différentes problématiques. Polluante, notamment dans les grandes villes, l’utilisation massive de la voiture individuelle atteint ses limites et ne répond pas à l’enjeu de la transition écologique. D’après une infographie du Parlement Européen datée d’avril 2019, les véhicules personnels sont l’un des principaux pollueurs et représentent 60,7 % des émissions totales de CO2 en Europe. Dans une ville comme Paris, le trafic routier est responsable des deux tiers des émissions de dioxyde d’azote et de 55% des émissions de particules fines à Paris (cette fois d’après une enquête d’Airparif, publiée en mars 2019). 

Outre la question environnementale, l’accès de tous à une mobilité performante peut être particulièrement problématique selon les territoires. Si dans les centres urbains le panel de transports alternatifs est en général suffisant pour permettre aux citoyens de se déplacer sans posséder un véhicule personnel, la mobilité dans les zones rurales peu denses est souvent un défi. D’après les chiffres du Laboratoire de la mobilité inclusive, les zones faiblement peuplées abritent près de 35% de la population française. Or, si en zones périurbaines ou rurales la voiture est souvent indispensable pour se déplacer au quotidien, elle est un mode de transport pouvant être trop coûteux pour de nombreuses personnes contraintes à une immobilité géographique. 

Le Transport à la Demande dans les projets de mobilité des candidats pour les élections municipales

Conscient de l’enjeu environnemental, économique et sociétal que représente la « mobilité » pour les zones urbaines comme rurales, les candidats aux élections municipales de 2020 ont pour la plupart intégré dans leurs programme la thématique des transports. Parmi toutes les alternatives possibles à la voiture individuelle, le TAD, ou Transport à la Demande, est une solution intéressante car adaptable à toutes les contraintes de territoires. 

Mode de transport de plus en plus plébiscité, souple, modulable et facile à mettre en place, le TàD se distingue des autres services de transports collectifs. Répondant aux besoins spécifiques de chacun, il fonctionne par réservation, n’emprunte pas un itinéraire fixe et ne respecte pas forcément un horaire précis. 

Parmi les candidats aux municipales, de nombreux élus ont choisi d’alimenter leur programme avec des projets de développement de Transport à la Demande pour leur commune, comme Raphaël Daubet (candidat pour Martel), Catherine Vautrin (pour la présidence du Grand Reims), Nicolas Florian (pour Bordeaux), Matthieu Lebrun (pour Rodez), Karine Bourdelas (pour Occagnes), Patrice Dunand (pour Gex), Roland Ries (pour Starsbourg),…

Padam Mobility convainc les collectivités de développer le Transport à la demande pour la mobilité des citoyens 

Dans le champ des acteurs français actuels de la mobilité partagée, la start up Padam Mobility tire son épingle du jeu en révolutionnant la mobilité en développant des solutions de Transport à la Demande (TAD) dynamiques grâce à des algorithmes de routage, d’optimisation d’itinéraires et de groupage de voyageurs, fondés sur l’intelligence artificielle. 

Engagé depuis sa création dans le développement d’une mobilité responsable et disponible partout, Padam Mobility intègre depuis ses débuts les problématiques d’écologie et d’accessibilité au transport dans sa stratégie de développement. Sollicitée par les collectivités et les métropoles françaises, la start up convainc le secteur du transport public sur l’efficacité de son service, comme par exemple à Orléans où plus de 78 000 voyages ont été effectués en 2019 via le Transport à la demande intelligent Padam Mobility

Les élections municipales sont l’occasion pour les collectivités de prendre en main un sujet crucial pour leurs administrés: de la mobilité dépendent l’accès à l’emploi, au logement, à la santé. L’accès à la mobilité permet d’être un citoyen. Une mobilité inclusive et pertinente permet de retisser un lien social distendu.

Padam Mobility déjà pu développer ses solutions de mobilité en collaborant notamment avec : 

  • Île-de-France Mobilités pour mettre en place un réseau de Transport à Gally (janvier 2018), Meaux (janvier 2019), La Ferté (septembre 2019), Melun Nord (septembre 2019), Porte Briarde (janvier 2020),..
  • Transdev Île-de-France avec la Navette Chelles (janvier 2019)
  • Le SYTRAL pour la zone d’activité de la Mi-Plaine (novembre 2019)
  • Busitalia à Padoue (janvier 2019)
  • Eurométropole de Starsbourg, sur 13 communes autour de la métropole (novembre 2019)
  • Les Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB), pour desservir l’entreprise de Chimie de Solvay (novembre 2019)
  • La métropole d’Orléans (depuis 2018)

Outre ces collaborations déjà effectives, Padam Mobility poursuit le développement de ses solutions TàD avec d’autres projets à venir dans les prochains mois de 2020, notamment avec Île-de-France Mobilités pour plusieurs territoires en grande couronne.

 

Téléchargez le communiqué de Presse complet

Padam Mobility rencontre les élus et les usagers de La Saire

Lire la suite

Padam Mobility rejoint le programme Drive Sweden

Drive Sweden
Padam Mobility rejoint Drive Sweden et fait désormais partie des partenaires du programme suédois

Lancé par le gouvernement suédois, Drive Sweden est un programme d’innovation stratégique financé par l’Agence suédoise de l’énergie, le Conseil suédois de la recherche et l’agence d’innovation suédoise. Son objectif : alimenter et animer une plateforme de collaboration interfonctionnelle et interprofessionnelle pour pousser le développement de solutions de mobilité durables des biens et des personnes.

Un réseau solide de partenaires pour co-construire la mobilité de demain

En rejoignant Drive Sweden, Padam Mobility affirme son engagement pour la recherche, le développement et la pérennisation de solutions de mobilité plus partagées, intelligentes, efficaces, connectées qui soient durables, inclusives et accessibles.

L’entreprise rejoint un réseau de partenaires parmi lesquels les plus grands noms du transport et de l’innovation (Keolis, Volvo, Bombardier, Easymile, etc.). Le programme fédère plus de 50 acteurs aux typologies différentes: pouvoirs publics, villes, académiciens et une grande variété d’entreprises et de start-ups. Il crée des conditions favorables à la collaboration entre partenaires et facilite l’identification des besoins et des défis à résoudre en termes de mobilité des biens et des personnes à travers cinq thématiques: Society Planning, Digital Infrastructure, Policy Development, Business Model et Public Engagement.

Padam Mobility continuera à consolider ses savoir-faire et contribuera à apporter une approche innovante sur les questions de mobilité à l’occasion d’évènements publics réguliers. En marge de ces événements, ses équipes participeront aux groupes de travail et comités de réflexion sur la mobilité intelligente, la mobilité électrique, la mobilité autonome (en particulier celle du Transport autonome à la Demande), le MaaS et la mobilité en zone péri-urbaine et rurale.

 

En savoir plus sur Drive Sweden

En savoir plus sur Padam Mobility

 

Lire la suite

Padam Mobility rencontre les élus et les usagers de La Saire

Réunion publique information La Saire

Réunion publique d’information: le 30 janvier 2020, Padam Mobility, élus locaux et usagers de la Saire (Le Cotentin, Normandie) se sont rencontrés pour faire le point sur les excellents résultats du service de Transport à la Demande La Saire TAD.

Des retours d’expérimentation très encourageants

Le service La Saire TAD a rencontré un franc succès. Il a enregistré de nouveaux inscrits chaque jour pour environ 1000 trajets effectués tous les mois. Sa fréquentation est restée en forte hausse et son taux de groupage a avoisiné les 60%, ce qui est très appréciable en zone rurale. Enfin, les usagers ont noté le service en moyenne à 4,7/5.

Les mamans et les jeunes satisfaits

Je pense pouvoir parler au nom de toutes les mamans dans la salle qui n’ont plus besoin d’amener leurs enfants à l’école, vous avez changé notre vie à La Saire!”. Une mère de famille présente dans l’audience.

Le service est très pratique et très simple d’utilisation”. Une adolescente présente dans l’audience.

Un service prévu pour reprendre et s’étendre

Les élus présents de la CA du Cotentin ont annoncé qu’ils étudiaient de très près les suites qui pourraient être données au service. Les chances que le service reprenne et soit étendu à de nouvelles zones en 2020 sont grandes mais la décision doit être soumise au prochain conseil communautaire pour une éventuelle approbation. Padam Mobility pourrait continuer d’optimiser ses solutions et les rendre encore plus adaptées à la ruralité du territoire de la Saire.

Un service comme celui de La Saire TAD a le potentiel de raviver la vie locale. Nous avons discuté avec les usagers et ils nous ont témoigné qu’il faisait toute la différence, notamment pour les jeunes. Ces derniers n’avaient parfois aucune alternative de mobilité. On peut aussi penser aux touristes qui se retrouvent en gare de Cherbourg et ne peuvent se déplacer sans voiture pour visiter cette région magnifique. Nous espérons que la reprise du service et son extension permettront d’impulser une vraie dynamique locale et de continuer à adresser certains cas d’usage et besoins précis de mobilité”. Andreas Dieryck, Product Manager chez Padam Mobility suite à la réunion publique d’information.

Un moment d’échange entre élus locaux, médias, usagers et Padam Mobility

La réunion publique d’information organisée à la salle municipale de Digosville a réuni une cinquantaine de personnes. Elle a été précédée d’un point presse avec les correspondants locaux (La Presse de la Manche, Ouest France et la Manche Libre). S’en est suivie une présentation des élus locaux:  Noël Lefèvre, vice-président Transports et Mobilités à l’agglomération, maire de Saint-Jacques-de-Néhou ; Arnaud Catherine, conseiller délégué aux transports urbains à l’agglomération, maire-adjoint de Cherbourg-en-Cotentin, Serge Martin, maire de Digosville ;  Evelyne Mouchel, maire du Mesnil-au-Val ; Carole Gosswiller, maire-adjointe de Bretteville et le maire de Bretteville, Pierre Philippart. Keolis (exploitant du réseau Zéphir) était également présent en la personne de Romain Dandois, responsable Marketing.

Cette réunion publique d’information a permis à Padam Mobility de présenter à nouveau ses solutions de Transport à la Demande et notamment ses algorithmes d’optimisations basés sur l’intelligence artificielle et ses interfaces usagers: application, site web de réservation et centrale d’appel. La réunion a permis de faire le point sur le niveau de déploiement de la technologie Padam Mobility en France et à l’étranger mais aussi de répondre aux questions des administrés sur le réseau La Saire, inauguré en juillet 2019 pour une première expérimentation de six mois.

En savoir plus sur les solutions Padam Mobility

En savoir plus sur les usagers du service de Transport à la Demande La Saire TAD

Lire la suite

L’UGAP facilite l’accès aux solutions de Transport à la Demande Padam Mobility

UGAP

Depuis janvier 2020, les solutions de Transport à la Demande Padam Mobility sont référencées à l’UGAP. Elles intègrent un catalogue riche en références et sont désormais accessibles  immédiatement. 

Peuvent accéder à nos solutions, sans avoir à conclure un marché : les personnes publiques, les institutions étrangères, les organisations internationales (1), et les personnes de droit privé titulaires d’un contrat conclus avec l’administration (2).

L’Union des groupements d’achats publics (UGAP) est un établissement public industriel et commercial (EPIC). Elle est la seule centrale d’achat public « généraliste » en France, qui se distingue par sa politique partenariale, son engagement en faveur des politiques publiques ( innovation, PME, Développement Durable) et son fonctionnement « achat pour revente ».

Les solutions Padam Mobility intègrent un catalogue de plus d’1 million de références actives issues de 2620 marchés actifs. Elles s’agrémentent en outre d’un portefeuille de services avantageux directement proposés par l’UGAP. Ils permettent aux acheteurs publics de dégager un temps précieux pour satisfaire à leurs obligations croissantes: 

  • Un achat immédiat en dispense de procédure,
  • Une performance économique garantie dans la durée,
  • Un réseau de 600 conseillers et la désignation d’un interlocuteur commercial unique,
  • Un outil simple pour réaliser devis et commandes en ligne sur + de 300 000 produits,
  • Un suivi de commande et des services disponibles en ligne
  • Un service de règlement d’éventuels litiges.

 

Se rendre sur le site web de l’UGAP

Découvrir comment concevoir un Transport à la Demande efficace avec Padam Mobility

 

(1) Organisations soumises à l’Accord sur les marchés publics de l’Organisation Mondiale du Commerce.

(2) Personnes de droit privé titulaires de l’un des contrats conclus avec l’administration énumérés à l’article 1er du décret n° 85-801 du 30 juillet 1985 modifié relatif au statut et au fonctionnement de l’établissement.

 

Lire la suite

Padam Mobility continue de déployer son TAD en Île‐de‐France

TAD Ile-de-France
TAD Ile-de-France: Avec ses solutions de Transport à la Demande (TAD), Padam Mobility continue son déploiement en Île‐de‐France et participe à la réduction de l’empreinte environnementale.

Aussi nommée « empreinte écologique », l’empreinte environnementale est un indicateur mesurant l’impact des activités humaines sur l’environnement. Entre autres secteurs émetteurs de gaz à effet de serre, celui des transports et des déplacements a des répercussions écologiques réelles sur l’atmosphère. Outre une incidence néfaste sur la nature, la pollution issue du trafic automobile est aussi nocive pour la santé. La voiture personnelle reste pourtant le moyen privilégié des Français pour effectuer de courts trajets, majoritairement entre le domicile et le travail. Selon un rapport rédigé en 2018 par Réseau Action Climat intitulé Transports et Pollutions, la part de l’utilisation du véhicule individuel en France est de 65% pour les déplacements quotidiens (et les longs trajets), au détriment d’autres types de transports plus écologiques.

Sur les territoires densément peuplés, la circulation routière génère des émissions de monoxyde de carbone très importantes. Pour limiter ces dégagements qui empoisonnent la qualité de l’air, il faut repenser les manières de se déplacer. Engagée depuis sa création pour le développement d’une mobilité responsable plus verte et responsable, Padam Mobility intègre depuis ses débuts dans son ADN la question écologique.

Avec ses solutions de Transports à la Demande (TAD) dynamique reposant sur l’Intelligence Artificielle, Padam Mobility utilise son expertise pour révolutionner la mobilité du quotidien. Depuis l’adoption récente du la loi d’Orientation des Mobilités (dite LOM) le 19 novembre 2019, Padam Mobility affirme son engagement à agir aux côtés des entreprises et des collectivités pour améliorer la mobilité des salariés et des usagers entre leur lieu de résidence et leur lieu de travail.

En adaptant précisément son offre à la nature et aux besoins de ses clients (opérateurs et autorités de transport, collectivités territoriales, entreprises, particuliers…), Padam Mobility remet en question les modèles historiques du transport, et entre autres l’utilisation de la voiture individuelle comme moyen de déplacement.

Les chiffres verts de Padam Mobility

En réponse au défi environnemental que représente la transition écologique, le TAD est une réponse aussi pertinente qu’efficace pour lutter contre le réchauffement climatique. En concevant des services de mobilité intelligents, optimisés et peu coûteux, Padam Mobility contribue :

  • A la réduction de l’utilisation de la voiture individuelle grâce à des solutions de mobilité alternatives quand le transport collectif classique montre ses limites. De cette manière, Padam Mobility a permis de faire économiser à ses usagers environ 82 000 kilomètres de trajet en voiture, soit une équivalence de 16 tonnes de CO2 non rejetés.
  • A l’optimisation des services de transports existants grâce à des solutions intelligentes et dynamiques permettant d’éviter les trajets à vide et de calculer les meilleurs itinéraires. Concrètement, le taux de groupage moyen de personnes sur les services de TAD de Padam Mobility s’élève à 80%. Il peut atteindre 92% sur les services les mieux optimisés.
  • Au développement de solutions incitant les usagers de Padam Mobility, à adopter des écogestes pour penser leur mobilité et choisir leurs itinéraires en fonction de leur impact environnemental. Selon une étude de Padam Mobility, indiquer le trajet le plus économe en carburant aux usagers du TAD permettrait en moyenne de réaliser une économie de 500 kilos de CO2 par véhicule et par an.
6 nouveaux territoires de la région parisienne couverts par Padam Mobility

Déjà présentes en région parisienne (à Gally‐Mauldre, Meaux, Bois‐le‐Roi, Centre‐Essone, Vexin, Nangis, Perthes en Gatinais, Melun et La Ferté), les solutions Padam Mobility se déploient bientôt sur 6 nouveaux territoires couverts par Île‐de‐France Mobilités (IDFM). Pour IDFM, l’expertise de Padam Mobility répond aux enjeux de mobilité de la région Île‐de‐France en configurant des services de TAD adaptés à des problématiques très locales.

Effectif à partir du 6 janvier 2020, ce nouveau déploiement concernera les 6 territoires IDFM suivants : Nemours, Coulommiers, Gretz‐Ozoir‐Tournan, Saint Mard, Houdan‐Montfort, Rambouillet Ouest.

 

Télécharger le communiqué de Presse

En savoir plus sur le Transport à la Demande en Ile-de-France

Lire la suite

Lyon et Strasbourg succombent à leur tour au charme du Transport à la Demande Padam Mobility

Transport à la Demande Lyon Strasbourg

Ce 13 novembre, Lyon (Sytral) et Strasbourg (CTS) ont inauguré avec Padam Mobility leur service de Transport à la Demande. Élus et entreprises plébiscitent déjà le service. Les troisième et huitième villes de France complètent et modernisent ainsi leurs réseaux de transport avec une offre plus finement adaptée à la demande. Ce sont des dizaines de milliers d’usagers qui s’apprêtent à voir leur mobilité améliorée. 

Améliorer les déplacements des salariés

À Lyon, c’est sur la zone de Mi-Plaine (1375 entreprises et 20.000 salariés) entre les communes de Chassieu, Genas et Saint-Priest, que le Sytral a lancé TCL à la Demande. Le service est intégré au réseau existant, avec une tarification identique. Padam Mobility est en charge du logiciel de transport à la demande (interfaces, systèmes de gestion et réservation et algorithmes) qui permet de rendre ce service efficace. 

Le transport à la demande dynamique est une solution concrète qui répond aux enjeux de mobilité dans les zones étendues. Il nous permet d’affiner le maillage du réseau et de mieux agrafer les territoires pour assurer une cohérence globale. Notre priorité absolue est l’accessibilité de notre réseau, au sens large du terme » affirme Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral. 

Six véhicules de 9 places et alimentés au Gaz Naturel (GNV) dès 2020 sont opérés par les opérateurs de transport Keolis Lyon et Berthelet. Ils sillonnent la zone de Mi-Plaine pour compléter l’offre de transport. Les entreprises qui y sont implantées sont enthousiastes. Acheminer les salariés vers cette zone étendue était ardu. Dans un contexte de tension sur le marché de l’emploi, c’est une bouffée d’air frais. 

Désenclaver les territoires périurbains et ruraux

À Strasbourg, la CTS couvre avec Flex’hop Z1, 13 communes rurales et périurbaines situées dans le périmètre Ouest et Sud-Ouest de l’eurométropole. Le service est conçu par Padam Mobility. Il fonctionne tous les jours, de 6h à minuit, sur le principe d’une réservation obligatoire effectuée de 15 jours à 30 minutes avant le départ. Avec 80 arrêts, il propose plus de 4000 possibilités d’itinéraires pour répondre à tous les besoins de déplacement.

Ce nouveau service innovant proposera une desserte souple, rapide, écologique permettant d’offrir un service adapté aux besoins de mobilité des habitants et salariés des secteurs les moins denses de l’agglomération. Il permettra notamment des liaisons de périphérie à périphérie, actuellement difficiles avec le réseau de lignes de bus classiques” détaille Robert Hermann, président de l’eurométropole de Strasbourg.

C’est un service de grande qualité, au même prix qu’un ticket normal. Il fonctionne avec des véhicules électriques accessibles aux personnes à mobilité réduite. C’est un service universel tant en termes d’horaires que d’accessibilité. L’enjeu c’est évidemment d’être compétitif-attractif par rapport à la voiture individuelle” complète Alain Fontanel, président de la CTS.  

Sur la page Facebook de la CTS, un usager s’enthousiasme déjà:

C’est très bien pour les communes périphériques, et surtout pour les personnes ne disposant d’aucun moyen de transport ! Bravo belle initiative !” 

L’eurométropole a déjà fait connaître son souhait d’étendre le service. L’idée est de valider à terme le Transport à la Demande sur l’ensemble des communes de la métropole.

 

Télécharger le communiqué de prese

Rencontrer les usagers du Transport à la Demande

Lire la suite

Padam Mobility participe aux 27èmes Rencontres nationales du transport public

Transport à la Demande Rencontres nationales du transport public

La mobilité alternative est aujourd’hui un enjeu économique, écologique et sociologique majeur. Ainsi se tiennent à Nantes du 1er au 3 octobre les 27èmes Rencontres nationales du transport public. Padam Mobility fait partie des 200 exposants, au stand H3-40b. L’entreprise propose des solutions intelligentes d’aide à l’exploitation du Transport à la Demande. Elle se déploie de plus en plus dans les territoires, de la région parisienne à l’international. Son CEO, Grégoire Bonnat, interviendra lors des Rencontres, le 1er octobre à 11h00 sur le thème de la conception d’un transport à la demande efficace.

Proposer une offre de mobilité durable à tous les Français

Ces Rencontres ont cette année pour thème « La mobilité partout et pour tous ». Ce thème souligne l’importance de l’accessibilité à des moyens de transports efficaces et abordables pour tous. Parmi les enjeux qui y sont associés: la desserte des zones peu denses, la couverture intégrale du territoire, le financement des infrastructures et le modèle économique…  Autant d’enjeux qui constituent le cœur des solutions Padam Mobility.

Assouplir et optimiser les trajets de Transport à la Demande

Fondée en 2014, Padam Mobility se base sur l’intelligence artificielle pour assouplir et optimiser les trajets des passagers comme des conducteurs de services de Transport à la Demande (TAD). Proposées en marque blanche, les interfaces sont personnalisées et s’incluent dans les offres des territoires ou des opérateurs. Les interfaces passager (application mobile, site internet ou centrale d’appel) permettent de réserver, payer et observer en temps réel la localisation des véhicules. L’application du conducteur, quant à elle, calcule en continu le meilleur trajet du conducteur pour répondre de manière optimisée aux demandes des usagers tout en le guidant dans son itinéraire.

Le déploiement du Transport à la Demande Padam Mobility

Les solutions Padam Mobility séduisent de nombreux territoires. En 4 ans, les utilisateurs de l’entreprise ont parcouru 2 millions de kilomètres dans de nombreux territoires. En France, en Île de France avec IDFM, Sophia Antipolis, le Cotentin, Orléans, Lille, Chelles, Meaux. À l’étranger à Padoue en Italie, Hong-Kong et bientôt Helsinki et MadridPour présenter son service et ses avantages, Padam Mobility interviendra le 1er octobre à 11h sur le thème « Concevoir un Transport à la demande efficace : enjeux, méthodes et petits secrets. »

La qualité de ce rendez-vous est pour Padam Mobility l’occasion de rentrer plus en profondeur dans les enjeux du transport à la demande et de la mobilité partagée. Les participants ont plus de maturité sur ces sujets. Nous pourrons donc échanger sur le “comment”. Annonce Grégoire Bonnat, CEO et cofondateur de Padam Mobility.

Le salon présente les meilleures innovations de tous les métiers du transport public, ferroviaire, routier et des mobilités actives. L’ensemble des filières y est présentée. Les dernières réalisations en matière de déplacements urbains, interurbains, régionaux et nationaux aussi. Sur 16 000 m², ce sont 6 000 participants, visiteurs qualifiés et décisionnaires qui viennent découvrir les nouvelles solutions de mobilité.

Informations pratiques
  • 27èmes Rencontres nationales du transport public
  • EXPONANTES, Parc des expositions, Route de Saint-Joseph de Porterie, 44300 NANTES
  • 1er octobre :  9h00 – 18h30 // 2 octobre :  9h00 – 18h30 // 3 octobre :  9h00 – 14h00
  • PADAM MOBILITY, stand H3-40b
  • Conférence sur le thème « Concevoir un Transport à la demande efficace » à l’Agora le 1er octobre de 11h à 11h30

 

En savoir plus sur les avantages du Transport à la Demande

Lire la suite

Padam Mobility déploie son Transport à la Demande dynamique en Île-de-France

Transport à la Demande IDF

Padam Mobility, entreprise de solutions intelligentes de Transport à la Demande dynamique, déploie 4 nouveaux territoires pour Ile-de-France Mobilités. Ils viennent s’ajouter aux  5 territoires déjà équipés de la technologie Padam Mobility.

Des solutions novatrices qui optimisent la mobilité partagée

Les véhicules de transport en commun sont nombreux à réaliser des kilomètres à vide. Cela est très coûteux pour les collectivités. De plus, ces kilomètres “superflus” sont la source d’émissions polluantes et usent inutilement les véhicules. Aussi, les problématiques du premier et dernier kilomètre, la desserte de zones peu denses et celle en heure creuse représentent des enjeux de mobilité réels. Ils sont difficilement pris en charge par les transports publics classiques.

Fondée en 2014, Padam Mobility se base sur l’intelligence artificielle pour assouplir et optimiser les trajets des passagers comme des conducteurs de services de Transport à la Demande. Proposées en marque blanche, les interfaces sont personnalisées et s’incluent dans les offres de transport des territoires ou des opérateurs. Les interfaces passager (application mobile, site internet ou centrale d’appel) permettent de réserver, payer et observer en temps réel la localisation de son véhicule de Transport à la Demande. L’application du conducteur, quant à elle, calcule en continu le meilleur trajet pour répondre de manière optimisée aux demandes des usagers tout en le guidant dans son itinéraire.

Des résultats déjà visibles

Les solutions Padam Mobility fonctionnent et séduisent:

  • Depuis sa création, l’entreprise a permis de faire économiser à ses usagers environ 82 000 kilomètres de trajet en voiture, soit une équivalence de 16 tonnes de CO2 non rejetés.
  • L’entreprise contribue à la réduction des trajets à vide. Concrètement, le taux de groupage moyen de personnes sur les services de TAD de Padam Mobility s’élève à 80%. Il peut atteindre 92% sur les services les mieux optimisés. 
  • Sur plus de 4 années d’aide à l’exploitation, Padam Mobility a déjà fait parcourir 2 millions de kilomètres à ses utilisateurs. Les solutions Padam Mobility sont déjà mises en place dans de nombreux territoires français. Sophia Antipolis, le Cotentin, Orléans, Lille, Chelles, Meaux. À l’étranger l’entreprise est présente à Padoue en Italie. Ses solutions sont en simulation à Hong-Kong et bientôt Helsinki et Madrid. Enfin, elles se déploient également dans toute la région parisienne pour Île de France Mobilités (IDFM).

C’est un vrai plaisir de constater que la vision que nous portions pour un Transport à la Demande dynamique, moderne et au service des usagers prenne corps dans toute l’Île-de-France. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour mettre notre expertise au service de problématiques très locales en configurant nos services territoire par territoire. Ces lancements nous permettent de conforter notre positionnement d’acteur de référence dans le secteur. Annonce Grégoire Bonnat, CEO et cofondateur de Padam Mobility.

Répondre à des enjeux variés de mobilité sur le territoire francilien

Pour Ile-de-France Mobilités (IDFM), l’offre Padam Mobility répond à des enjeux variés de mobilité sur son territoire. En particulier en grande couronne. IDFM avait déjà sollicité Padam Mobility en janvier 2018 pour l’optimisation d’un service de TAD en rabattement sur gares en heures de pointe à Gally-Mauldre dans les Yvelines. Padam Mobility fait bénéficier l’opérateur de transport Transdev de ses algorithmes. Ils permettent au service d’être plus efficace, avec un taux de remplissage et des itinéraires optimisés. C’est une réussite puisque le service TAD IDFM de Gally-Mauldre dépasse les 6000 voyages par mois. Ceci avec plus de 95% des réservations effectuées via application mobile.

4 nouveaux territoires en Île-de-France pour Padam Mobility

Suite à cette expérience concluante, Padam Mobility a remporté avec SETEC ITS au début de l’été 2019 un appel d’offre émis par IDFM pour la mise en place d’une centrale de réservation et d’aide à l’exploitation commune à tous les réseaux de Transports à la Demande d’Île-de-France (TAD IDFM). Outre Gally-Mauldre dans les Yvelines, 4 autres territoires d’Île de France ont déjà accès aux services de Padam Mobility. Meaux, Bois-le-Roi, Centre-Essone et Vexin. Ce 2 septembre 2019, quatre territoires supplémentaires viennent s’y ajouter : Nangis, Perthes en Gatinais, Melun et La Ferté. Padam Mobility y accompagnera l’exploitation des réseaux de Transport à la Demande en premier et dernier kilomètre et en desserte de zones périurbaines.

Les solutions Padam Mobility permettent d’optimiser des services de Transport à la Demande qui seraient autrement trop onéreux par rapport au nombre passagers transportés. D’ici 2020, la centrale de réservation et d’aide à l’exploitation mise en place pour IDFM pourra gérer plus de 60 000 voyages en TAD par mois répartis sur 33 réseaux de TAD dynamique. La centrale pourra gérer plus de 6 opérateurs différents.

 

Télécharger le communiqué de presse en entier

Découvrir les autres déploiements de Padam Mobility

 

Lire la suite
1 2
Page 1 of 2