close

Bilan Carbone : comment Padam Mobility essaie de mesurer et comprendre son impact et celui de ses clients pour réduire les émissions de Co2

Depuis 2021, les entreprises sont encouragées à estimer leur bilan carbone pour analyser leur impact et tenter de mitiger les effets du changement climatique. Pionnière dans le secteur de la mobilité partagée, Padam Mobility s’est prêtée à l’exercice à deux niveaux : 

  • L’entreprise a cherché à estimer son propre bilan carbone.
  • Elle a entrepris d’accompagner ses clients – opérateurs et autorités organisatrices de mobilité (AOM) – dans l’évaluation et l’amélioration de la performance écologique des services de TàD et de TPMR qu’elle aide à exploiter.
Dresser son bilan carbone suppose un calcul de toutes les échelles d’émissions possibles

Le calcul de son bilan carbone repose sur la prise en compte de plusieurs échelles d’émissions réparties en 3 périmètres (P) d’émissions différentes :

  • P1 : émissions “directes” telles que l’utilisation de la chaudière, les déplacements professionnels obligatoires, les déchets quotidiens, etc.
  • P2 : émissions indirectes liées à la production d’énergie telles que la production d’électricité ou encore le réseau de chaleur urbain.
  • P3 : autres émissions de Co2 indirectes com
  • me les transports non contrôlés des employés, le transport de marchandises en amont et en aval, l’achat de biens, de services et de consommables ou encore la gestion des déchets en aval.
Description des périmètres du bilan carbone
Source : Greenly

Padam Mobility a fait appel aux services d’Ekodev pour l’aider dans la réalisation de son bilan. Ont été tirés de ce dernier les principaux enseignements suivants :

  • En 2021, les activités de Padam Mobility ont généré 2,5tCo2e/ETP. En moyenne, les entreprises du tertiaire génèrent près de 35 Mt Co2e en France. 
  • Les calculs ont mis en avant la part du poste “achats et consommables” dans les émissions de Co2 de l’entreprise : il représente près de 80% de la production totale de Co2.
Inciter au changement : les actions mises en place chez Padam Mobility 

Ces premiers enseignements ont permis à Padam Mobility de valoriser certaines bonnes pratiques déjà initiées ou en cours de mise en place : 

  • La politique “Bring Your Own Device” et de reconditionnement de nos outils numériques permet d’éviter près de 187 kg de CO2 par an. 
  • La sensibilisation de 100% des salariés aux enjeux environnementaux par la mise en place de fresques du climat, de la mobilité et du numérique.
Accompagner les clients dans l’évaluation et l’amélioration de la performance écologique de leurs services de TàD et de TPMR 

Padam Mobility accompagne ses clients dans leurs ambitions écologiques, et a entrepris de mesurer l’empreinte carbone de ses services de TàD et de TPMR. Un premier bilan a été dressé sur le service de TàD Flex’Hop à Strasbourg (lancé en 2019, flotte de 20 véhicules électriques, 25 communes desservies). Entre octobre et novembre 2021, 634 usagers ont répondu à un sondage de 29 questions dont l’objectif était de déterminer à quel point Flex’Hop pouvait impacter durablement leurs pratiques de déplacement. Quelques enseignements ont pu en être tirés :

  • 42% des répondants considèrent avoir réduit leur utilisation de la voiture individuelle grâce à Flex’hop.
  • 64 % des répondants considèrent utiliser le service Flex’hop au moins une fois par semaine
  • 49% des répondants affirment que le service Flex’hop est le seul mode de transport à disposition
Encourager la mise en place de services neutres en carbone

En parallèle de ces démarches, Padam Mobility a souhaité proposer une solution clé en main pour le déploiement de services de TàD et de TPMR neutres en carbone. Avec son partenaire opérateur B.E Green, l’entreprise propose depuis l’an dernier un service de mise à disposition d’une flotte de véhicules 100 % électriques.  

Avec ce type de flotte de neutres en carbone, un territoire de 286 000 habitants enregistrerait une économie de 371 tonnes de Co2 par an, soit 22 grammes par kilomètres et par usagers transportés.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Pouvoir d’achat et urgence climatique : pourquoi la mobilité doit s’inviter au débat présidentiel ? 

+2€ le litre de carburant : le Transport à la Demande de Padam Mobility comme alternative durable à la voiture individuelle