close

Territoires & Collectivités

Réservation de TàD par téléphone : faciliter la prise en charge des publics spécifiques

Réservation de TàD par téléphone

Réservation par téléphone : faire le pari de solutions de mobilités accessibles et inclusives, c’est permettre aux usagers non détenteurs de smartphone ou peu familier des outils digitaux de pouvoir réserver directement par téléphone leurs services de Transport à la Demande (TàD) et Transport de Personnes à Mobilité Réduite (TPMR).

L’interface pour centrale d’appels proposée par Padam Mobility dans sa suite logicielle est à la fois simple, intuitive et ergonomique. Elle permet de garantir une prise en charge rapide et adaptée de publics spécifiques tels que les PMR et séniors tout en leur permettant de bénéficier de toutes les potentialités des algorithmes d’optimisation du TàD dynamique Padam Mobility.

Présentation d’une solution dont sont équipés 70% des services de TàD Padam Mobility.

Se mettre à la place de l’usager pour mieux le servir

Les téléopérateurs des centrales d’appels équipées par Padam Mobility ont accès à un site web de réservation très similaire à celui de l’usager. La différence réside dans la fonctionnalité “agir en tant que” qui leur permet de prendre facilement la main sur les réservations et la gestion des comptes usagers. Que le téléopérateur ait accès à la même interface que l’usager répond à un double objectif :

  • Ergonomie, rapidité et simplicité d’utilisation : parce qu’il n’y a pas de raison que le téléopérateur réserve moins facilement que l’usager. Tout comme ce dernier, le téléopérateur a accès aux adresses favorites et à l’historique des trajets effectués pour pouvoir lancer de nouvelles réservations sur des trajets réguliers en deux clics. 
  • Accompagnement à la transition digitale : parce qu’il a accès aux mêmes écrans, le téléopérateur peut également accompagner au téléphone en toute simplicité l’usager qui tente de faire sa manipulation sur son propre navigateur

L’intérêt de notre solution pour centrale d’appels réside dans la prise en charge spécifique qu’elle permet pour une réservation de TàD ou TPMR au téléphone. C’est également un excellent outil  pour accompagner la transition digitale et l’autonomisation dans la réservation de publics qui veulent se lancer mais n’osent pas forcément faire le pas”.

Inès Chaibi, Directrice du Service Client Padam Mobility.

Par nos solutions pour centrales d’appels, nous permettons à des usagers peu habitués à l’utilisation des outils digitaux les plus récents de bénéficier quand même de toute l’innovation technologique permise par les algorithmes d’optimisation des courses et des itinéraires que nous développons. Nous permettons ainsi de rendre accessible au plus grand nombre tous les avantages d’une innovation exceptionnelle”.

Thibault Lécuyer Weber, Directeur Marketing chez Padam Mobility.

Réserver rapidement et en toute simplicité pour un usager : mode d’emploi

Grâce à la solution pour centrale d’appels Padam Mobility, les téléopérateurs peuvent effectuer des réservations au nom de l’usager :

  • En saisissant une adresse manuellement, avec l’aide de l’usager pour remplir les champs lors de la saisie
  • En choisissant l’une des adresses favorites de l’usager, si elles ont été préalablement renseignées,
  • En reproduisant un trajet passé depuis l’historique des réservations

Les téléopérateurs renseignent ensuite l’heure de ramassage ou de dépose souhaitée par l’usager, ainsi que la ou les dates souhaitées, la récurrence (le cas échéant) et le nombre de passagers. Une fois les résultats affichés, ils décrivent au téléphone les caractéristiques de chacun des trajets proposés (heures de départ et d’arrivée, temps de marche, etc.). Si l’un des trajets proposés correspond au besoin de l’usager, ils confirment alors la réservation du trajet.

Interface pour centrale d'appels Padam Mobility
Effectuer une réservation en toute simplicité sur l’interface pour centrale d’appels Padam Mobility

L’usager reçoit à ce moment les mêmes informations qu’il aurait reçues en effectuant lui-même sa réservation : un email de confirmation, un SMS de rappel et un SMS notifiant l’approche du véhicule.

Lorsque l’intégration de la solution centrale d’appels paramétrée avec un outil de téléphonie, les téléopérateurs sont automatiquement connectés au compte de l’usager qui les contacte.

Accompagner c’est aussi se faire accompagner

Tous les téléopérateurs en charge de la prise de réservation par téléphone via l’interface pour centrale d’appels Padam Mobility bénéficient d’une formation dédiée. Au-delà de la présentation de l’outil, elle vise à fournir des explications détaillées et répondre aux interrogations. Une démonstration en temps réel permet à chaque téléopérateur de s’initier pas à pas aux principales tâches qui lui  seront confiées :

  • Création de compte usager et modification des informations personnelles
  • Recherche d’un usager et réservation en son nom
  • Explication des informations clés à restituer à l’usager sur le fonctionnement du service ou sa réservation en particulier
  • Accès à l’historique des trajets d’un usager 
  • Annulation ou modification d’une réservation

Une fois formé, le téléopérateur bénéficie d’un accompagnement par les équipes Customer Success (service client) de Padam Mobility à travers une une interface de support dédiée. Cette interface lui permet d’accéder à tout instant à :

  • Une documentation complète et régulièrement actualisée
  • Une FAQ (Foire aux Questions)
  • Un service de ticketing (ticket) pour ses questions spécifiques ou celles qui ne seraient pas référencées dans la FAQ

La formation des téléopérateurs et le support mis à leur disposition par nos équipes visent à garantir la réussite des services de TàD ou de TPMR. C’est aussi l’occasion de sensibiliser les téléopérateurs à l’accompagnement adapté qu’ils doivent adresser à certains publics spécifiques tel que les séniors.”

Chloé Forestier, responsable support client chez Padam Mobility.

 

Cet article pourrait vous intéresser : Enquête : Ce que vos usagers du TPMR veulent vraiment

En savoir plus sur Padam Mobility

Lire la suite

Transporter les personnes fragiles vers les centres de vaccination: un défi relevé par le transport public à la demande

campagne de vaccination

La campagne de vaccination qui a débuté vise en priorité les publics les plus fragiles. Ceux pour qui le vaccin est le plus urgent, ceux aussi pour qui la mobilité peut relever du défi. Il s’agit de transporter ces publics sur les lieux de vaccination, lesquels ne faisaient pas partie jusqu’ici des préoccupations principales de ceux qui conçoivent les réseaux de transport en commun.

La région Île-de-France, en collaboration avec les départements, a déployé toutes ses ressources pour faciliter les déplacements de et vers les centres de vaccination. En s’appuyant sur les réseaux départementaux PAM (Pour Aider à la Mobilité) qui permettent aux personnes souffrant d’une invalidité de 80 % et plus de se déplacer dans la région.

En s’appuyant aussi sur son service de Transport à la Demande Dynamique, TAD IDFM. Cette innovation, réalisée conjointement par l’autorité régionale, Padam Mobility et setec a déjà permis à des dizaines de milliers d’usagers de disposer de transports en communs efficaces dans les zones les moins denses de la grande couronne.

Une mise en place ultra-rapide

Flexible, le Transport à la Demande dynamique permet de réserver un trajet entre deux arrêts sans que le véhicule soit contraint de suivre des lignes ou des horaires pré-définis. C’est donc rapidement que l’autorité de transport a pu ajouter des arrêts sur la plateforme de Padam Mobility, pour desservir des centres de vaccination dans la grande couronne parisienne : à Rambouillet, Saint-Rémy lès Chevreuse, Houdan, Melun, Nemours, Lagny, ou encore Pontoise.

Dans l’application mobile, sur le site web ou au téléphone, il suffit de sélectionner ce nouvel arrêt, le réseau de bus s’étant adapté en temps réel. Les interfaces permettent également de préciser si l’usager a plus de 75 ans, catégorie pour laquelle le transport vers un centre de vaccination sera gratuit.

 

Campagne de vaccination

 

Le double système PAM / TAD IDFM mis en place par la région démontre les synergies claires entre le transport public à la demande et le transport adapté aux personnes à mobilité réduite. Le TAD permet d’offrir un service à la fois optimisé pour la collectivité grâce aux algorithmes qui recalculent les itinéraires en temps réel, et de répondre aux besoins particuliers de chaque usager.

 

Cet article pourrait vous intéresser :

Pourquoi les transports publics devraient-ils (plus que jamais) se renforcer malgré la distanciation sociale ?

 

En savoir plus sur la solution de Transport à la Demande dynamique Padam Mobility.

 

Lire la suite

Transport à la Demande : une solution de mobilité adaptée aux personnes à mobilité réduite

tpmr

Alors que la loi d’orientation des mobilités (LOM) fête bientôt sa première bougie, la question de l’accès aux transports des personnes à mobilité réduite (TPMR) demeure centrale. Longue attente, problème d’accessibilité et de réservation : plus de 75 % des usagers se déclarent insatisfaits, selon une enquête récente de Padam Mobility. Pourtant, des solutions existent, comme le transport à la demande qui se concentre sur les utilisateurs plutôt que sur les horaires.

TPMR : des usagers insatisfaits

L’accessibilité des transports aux personnes en situation de handicap était une des préoccupations principales de la loi LOM (loi d’orientation des mobilités) en décembre 2019, qui fêtera son premier anniversaire le 24 décembre. Parmi les avancées notables, on note la suppression de l’obligation de résidence sur le territoire et du passage devant une commission médicale locale pour accéder au TPMR. En d’autres mots, le service est offert à tous, pas seulement aux résidents d’une commune mais aussi aux touristes et visiteurs de passage.

Un progrès qui n’est pas suffisant, comme l’indique la dernière enquête menée par Padam Mobility en octobre 2020. On apprend ainsi que 75 % des usagers de TPMR sont insatisfaits de l’état actuel des services de transport.

tpmr

Alors que les personnes à mobilité réduite représentent près de 12 millions de personnes en France, elles ne devraient pas être ainsi mises à l’écart des progrès technologiques en matière de moyens de déplacements. Il en va de l’égalité pour tous devant l’accès au transport.

Parmi les doléances on trouve notamment la dépendance à des horaires de services précis (60 % des répondants), de longs délais d’attente (prise en charge trop longtemps à l’avance), des problèmes de réservation (non prise en compte du délai supplémentaire lié au handicap) et enfin le manque de sécurité et de confort, nécessitant parfois l’aide d’un accompagnateur. Le gain d’autonomie et d’indépendance recherchée par les usagers ne pourra se faire qu’à travers une plus grande flexibilité des offres de transports.  

« Les services de transport pour les personnes à mobilité réduite sont rigides et restrictifs. Ils interdissent toute spontanéité » souligne un usager de TPMR

Une solution de transport plus adaptée existe pourtant : le transport à la demande. Si ce type de service pour les PMR est déjà accessible dans la majorité des communes de France, le TAD intelligent et dynamique va plus loin grâce à son hyper-adaptabilité et sa réactivité en temps réel. Il répond aux défis de la mobilité et de la digitalisation des services de transports pour les personnes à mobilité réduite.

Le Transport à la Demande : une solution pour les usagers des transports de personnes à mobilité réduite

tpmrLe transport à la demande (TAD), au lieu de proposer des horaires rigides, se concentre sur ses usagers et leurs demandes de mobilité. Alors que plus de 70 % des personnes à mobilité réduite vivent dans des zones suburbaines, le TAD offre un service de porte-à-porte avec des véhicules adaptés.

Les options de réservation permettent une prise en charge sur-mesure : l’usager choisit le nombre de sièges pour fauteuils roulants, connaît précisément le temps de transport nécessaire et peut même déléguer l’action à un tiers, comme une aide-soignante par exemple.

Fonctionnant uniquement sur réservation, l’application optimise le temps de trajet du passager, mais facilite aussi le travail des conducteurs et l’interprétation des données pour les opérateurs de transport :

  • Les usagers peuvent réserver leurs trajets en temps réel ou en avance via l’application, le site web (7j/7 – 24h/24) ou la centrale d’appels. Ils reçoivent une alerte sur leur téléphone 30 minutes avant leur prise en charge afin de leur rappeler toutes les informations pratiques (point d’arrêt, heure, véhicule) et leur permettre de visualiser en temps réel la position du véhicule.
  • Les conducteurs voient leur trajet sans cesse optimisé en fonction des demandes des passagers.
  • Les opérateurs de transport ont accès à toutes les statistiques de leur territoire.

« Servir les personnes à mobilité réduite faisait partie de nos priorités pour l’année 2020. Nous sommes ravis d’avoir atteint cet objectif. Nous avons passé d’autres étapes majeures cette année : devenir leader du Transport à la Demande Dynamique en France, déployer le TAD le plus étendu du monde en Île-de-France, et dépasser la barre des 50 services déployés. Nos attentes pour 2021 sont bien sûr très élevées. » explique Grégoire Bonnat, CEO de Padam Mobility

Le TAD vient ainsi en aide aux collectivités face aux défis d’accessibilités des transports. Padam Mobility a déjà équipé le logiciel sur les services de TPMR en Bretagne (BreizhGo), au Pays-de-la-Loire (Aléop), au Pays de Saint-Omer (Mouvéo), à Limoges (RRTHV), à Châlons-en-Champagne (Sitac), au Pays-du-Mont-Blanc (Montenbus) et dans le département des Landes (Oé à la demande).

 

Cet article pourrait vous intéresser :

Enquête : ce que vos usagers du TPMR veulent vraiment

 

En savoir plus sur les solutions de Transport à la Demande Padam Mobility

Lire la suite

Enquête : Ce que vos usagers du TPMR veulent vraiment

tpmr

75% des usagers du TPMR sont insatisfaits de l’état actuel des services de transport adapté, selon une enquête de Padam Mobility. Découvrez ce que les personnes à mobilité réduite attendent réellement des solutions de mobilité, et les conseils pour y parvenir.

D’après les statistiques officielles, plus de 12 millions de personnes à mobilité réduite vivent en France, 14 millions au Royaume-Uni et près de 8 millions en Allemagne. Plus de 90 % d’entre elles utilisent les transports publics pour se déplacer. Les autorités publiques et les opérateurs de transport en commun doivent adapter leurs services pour les rendre équitables et faciles à utiliser pour tous.

“Les services de transport adapté sont un système rigide et restrictif qui interdit toute spontanéité”.

TPMR : Pourquoi les usagers ne sont pas satisfaits des services de transport adapté

Nous avons interrogé des personnes à mobilité réduite. Si la majorité d’entre elles utilisent les transports au moins deux fois par semaine, plus de 60 % d’entre elles dépendent de l’horaire du service pour planifier leur trajet. Gagner son indépendance, avec une voiture adaptée ou un taxi, a un coût élevé.

Par ailleurs et très souvent, les services de transport de personnes à mobilité réduite nécessitent une planification 24h à l’avance.

Les horaires des services publics font qu’il est difficile d’éviter les longs délais d’attente, les prises en charge trop à l’avance ou les longtemps avant l’heure espérée. Étant donné que plus de 70 % des personnes doivent, selon les jours, se rendre à des destinations variées, ou à des heures différentes, l’offre de transport doit impérativement être plus flexible.

Voici une liste des moyens de transport les plus utilisés par la population interrogée :

tpmr

Les services de TPMR sont la principale solution, mais ils peuvent être améliorés.

“Le transport de personnes à mobilité réduite me prend trop de temps à attendre. Je dois être prêt 30 minutes avant la réservation et attendre encore 30 minutes avant l’arrivée du véhicule”.

C’est pourquoi 75% des usagers sont insatisfaits de l’état actuel des services de TPMR.

Le deuxième grand besoin à considérer est l’accessibilité. En plus des arrêts de bus et des véhicules accessibles, la réservation d’un trajet peut également représenter un défi pour les personnes à mobilité réduite. La plupart des services ne sont pas numérisés et ne peuvent donc pas prendre en compte les temps de prise en charge plus longs pour les personnes en fauteuil roulant lors de la réservation d’un trajet. Une solution de réservation numérique tiendra compte de ce problème et rendra le service plus efficace et plus convivial.

Enfin et surtout, la sécurité et le confort sont un troisième besoin auquel les usagers à mobilité réduite souhaitent que l’on réponde. Il peut être essentiel de voyager avec des accompagnateurs et de leur réserver un siège.

Voici les 6 principaux problèmes pointés par les usagers du TPMR lors de notre enquête :

  • Manque de spontanéité
  • Manque de flexibilité
  • Perte de temps (retard du véhicule / voyage avec de nombreux détours)
  • Accessibilité limitée
  • Stress lié au retard et à l’espace dans le véhicule
  • Dépendance à l’égard d’un tiers

Le Transport à la Demande dynamique pour les usagers du transport adapté

Le Transport à la Demande (TAD) offre une opportunité de créer des transports publics sans barrières : il se concentre sur ses utilisateurs plutôt que sur l’horaire. Comme plus de 70 % des personnes à mobilité réduite vivent dans des zones suburbaines, le Transport à la Demande permet un service de porte-à-porte avec des véhicules adaptés. Grâce aux options de réservation telles que la sélection d’un certain nombre de sièges pour fauteuils roulants et la possibilité de réservation par des tiers, les opérateurs de transport peuvent améliorer la qualité de leur service de TPMR sans entraîner d’énormes coûts d’exploitation.

Voici quelques exemple de fonctionnalités du Transport à la Demande dynamiques qui répondent aux problèmes des personnes à mobilité réduite :

Réservation en temps réel Permet plus de spontanéité, les trajets peuvent être réservés moins de 30 minutes à l’avance
Des horaires dynamiques basés sur la demande Permet une plus grande flexibilité
Notifications en temps réel à l’approche du véhicule Évite les longues attentes
Réservation par un tiers Permettre aux aides-soignants ou aux accompagnateurs de s’occuper de la mobilité des usagers du TPMR lorsque leur situation ne leur permet pas de réserver eux-même un trajet
Service porte-à-porte Améliore considérablement l’accessibilité
Durée spécifique du temps de prise en charge par utilisateur ou type d’utilisateur Améliore la fiabilité du service en prenant en compte le temps nécessaire pour aller chercher et déposer un usager, en fonction de sa spécificité
Informations complémentaires sur les usagers Permet d’adapter le service aux besoins spécifiques des usagers grâce à des informations utiles partagées avec les opérateurs et les conducteurs
Informations complémentaires sur les équipements Veille à ce que les véhicules soient adaptés à tout équipement spécifique à bord (fauteuils roulants, etc.)  

En coopération avec les opérateurs de transport, Padam Mobility apporte une réponse aux défis de la mobilité et de la digitalisation des services de TPMR. Les services de mobilité partagés intelligents permettent aux usagers de réserver leurs trajets en temps réel, ainsi que des véhicules qui disposent d’un espace pour un fauteuil roulant ou une poussette. Ainsi, le service de transport devient plus accessible et plus flexible pour tous.

Padam Mobility équipe le logiciel des services de TPMR en Bretagne (BreizhGo), au Pays-de-la-Loire (Aléop), au Pays de Saint-Omer (Mouvéo), à Limoges (RRTHV), à Chalons-en-Champagne (Sitac), au Pays-du-Mont-Blanc (Montenbus) et dans le département des Landes (Oé à la demande).

TPMR           TPMR 1

Sur ces services, les fonctionnalités les plus importantes et les plus populaires sont le service porte à porte, les informations complémentaires sur les usagers et la possibilité d’adapter les horaires de prise en charge et de dépose en fonction des spécificités de l’usager.

 

Cet article pourrait vous intéresser :

Le Transport à la Demande est-il pertinent en milieu urbain ?

En savoir plus sur les solutions Padam Mobility

Lire la suite

Le Transport à la Demande est-il pertinent en milieu urbain ?

Transport à la Demande urbain

Le TAD est-il pertinent en milieu urbain ? Dans cette série d’articles, nous vous proposons de déconstruire les idées reçues sur le Transport à la Demande (TAD). Idée reçue #3 : “le TAD, c’est pour la campagne “.

Certains acteurs de la ville sont réticents à mettre en place un service de TAD dynamique, considérant que cette solution de déplacement adresse principalement les cas d’usages des zones péri-urbaines et rurales. S’il est vrai que le TAD est une solution particulièrement adaptée aux zones peu dense, sa mise en place n’en reste pas moins pertinente en milieu urbain et ce pour plusieurs raisons. 

Urbain de naissance

Les premières formes de TAD se sont développées dans certaines grandes villes américaines et européennes pendant l’entre-deux-guerres, dans un contexte de crise économique et de pénurie des ressources. On retrouve des traces de leur existence en région parisienne dans les années 1930 sous la forme de taxis collectifs qui proposaient à leurs clients de réaliser des trajets intra-muros en partageant leur voyage avec d’autres personnes pour en faire baisser le prix (Castex, 2017).

En Europe et en Amérique du Nord, les taxis collectifs vont évoluer progressivement vers des formes régulées et réglementées de transports collectifs que l’on va officiellement nommer Transport à la Demande (TAD) par la suite. En France, les premiers TAD, en tant que systèmes organisés et régulés vont ensuite effectivement apparaître puis se développer en région avec les schémas départementaux de transport de 1974, d’où leur réputation de solution de déplacement en milieu rural.

Une solution de déplacement qui intervient efficacement en complément de l’offre de transport conventionnel, peu importe le contexte spatial

Le TAD n’est pas limité à un type de territoire. Au contraire, sa flexibilité, la rapidité de son déploiement et son indépendance infrastructurelle lui permettent de toucher à tous les types de cas d’usage, peu importe leur contexte spatial d’intervention.

De manière générale, le TAD va se révéler pertinent dans tous les cas de figure où l’offre de transport conventionnelle va montrer ses limites. 

  • Quand la demande est trop faible, trop diffuse ou trop inégale, le TAD vient fournir ou compléter l’offre de transport (ex : services de TAD en heure creuse et notamment la nuit principalement destinés aux jeunes, actifs, touristes)
  • Quand l’offre est trop faiblement adaptée aux populations les plus vulnérables, le TAD vient apporter une solution de déplacement, à toute heure, apaisée et adaptée aux populations vulnérables (ex : services de navettes principalement destinés aux seniors, PMR, mineurs).
  • Quand l’offre conventionnelle est saturée, le TAD vient la renforcer “en doublon” sur les “points noirs” du réseau existant ou sur un itinéraire particulièrement demandé (ex : navette aéroport)
Navettes Clam'Express
Navettes Clam’Express à Clamart (92). Équipées de la technologie Padam Mobility, elles facilitent les déplacements en heures creuses en complément du réseau Île-de-France Mobilités existant

Le TAD urbain permet en outre d’apporter des solutions adaptées pour accompagner des politiques publiques spécifiques :

  • Lutte contre les formes d’insécurité rencontrés par certains publics (ex : service de navettes réservés aux femmes)
  • Piétonisation de certains quartiers ou du centre ville (ex: service de navette en rabattement vers/à partir de parkings relais en périphérie)

Plus symboliquement, le TAD urbain permet à une municipalité de marquer son engagement pour la diminution de la part modale des modes non partagés et en faveur d’une mobilité plus intégrée, inclusive, accessible, intelligente et durable.

Permettre de se déplacer la nuit en toute liberté, flexibilité et sécurité, l’exemple de Night Bus

Avec plus de 210 000 habitants, la ville de Padoue (Vénétie, Italie) ne disposait d’aucune solution de transport en commun de nuit. Les bus conventionnels arrêtaient leur service à 21h mettant à mal l’activité nocturne pourtant très développée de la ville. Suite à quelques problèmes de sécurité, la mise en place d’une solution de transport sûre en soirée et la nuit devient une nécessité pour améliorer le bien-être de la population et préserver l’attractivité des campus universitaires qui attirent quelques 60 000 étudiants. 

Pour répondre à ces enjeux, les autorités publiques locales choisissent la technologie Padam Mobility pour opérer un service de TAD urbain nocturne en partenariat avec Busitalia Veneto, l’opérateur de transport urbain local. Le service de TAD Night Bus est créé Il est configuré de manière à apporter une solution pertinente de déplacement qui garantit la sécurité des usagers, le plus souvent jeunes et féminins. Complément du réseau de transport public en soirée et la nuit, le service assure la desserte de tous les hauts lieux d’activité nocturne, même situés en périphérie, offrant une alternative à des solutions de déplacement accidentogène dans un contexte estudiantin souvent festif (scooters, voitures, vélo, etc.).

Night Bus
Flyer promotionnel du service Night Bus (Padoue, Italie)

Le succès de Night Bus est immédiat, notamment auprès des étudiantes. Aujourd’hui, il continue d’enregistrer des performances qui vont bien au delà des prévisions initialement émises : 

  • Plus de 12000 usagers transportés depuis le lancement du service
  • Jusqu’à 2400 réservations par mois 
  • Jusqu’à 2500 téléchargements de l’application par mois
  • Jusqu’à 80% de taux de groupage

 

Ces articles pourraient vous intéresser :

Idée reçue #1 : “si trop de monde utilise mon TAD, je ne contrôlerai plus le budget “

Idée reçue #2 : ” le TAD est un gouffre financier “.

En savoir plus sur les solutions Padam Mobility

Lire la suite

Comment Padam Mobility révolutionne les déplacements dans tous les territoires

déplacements

En zones péri-urbaines et rurales, les possibilités de déplacements sont souvent très réduites. Demande trop faible ou trop éparse, territoire trop étendu ou trop alambiqué, besoins et cas d’usage trop différents : proposer une offre de mobilité unifiée tout en répondant aux multiples spécificités d’un ou plusieurs territoires s’avère compliqué. Pour pallier cette difficulté, Padam Mobility  permet de gérer en toute flexibilité, au sein d’une même plateforme, différents services de mobilité à la demande opérés par un ou plusieurs opérateurs sur un ou plusieurs territoires.

Contourner les obstacles à l’essor de la mobilité partagée en territoire périurbain et rural

Si les offres de mobilités dites «alternatives», qui visent à favoriser le report modal et à s’affranchir du modèle autosoliste encore très largement dominant, tentent de trouver leur place dans les périphéries […], la faible densité du tissu urbain rend la tâche logiquement plus ardue que dans les centres d’agglomération – où l’effet-seuil nécessaire au fonctionnement de certains modes (autopartage, covoiturage) est évidemment plus aisé à atteindre […]. Si de nombreux signaux attestent d’une véritable émergence des mobilités alternatives en périurbain, celle-ci ne semble pas encore suffisante pour basculer vers des modes de vie non-automobiles.

Marc Dumont, professeur en urbanisme à l’université de Lille dans “Les mobilités alternatives restent une mobilité de complément, pas une mobilité de substitution”.

Conscients de ces obstacles au développement de la mobilité partagée, les équipes Padam Mobility ont développé leurs solutions de Transport à la Demande (TàD) autour d’une architecture “multi-territoires”. Unique sur le marché, elle permet de gérer en toute flexibilité au sein d’une même plateforme, différents services de TàD qui ne partagent pas ou qu’en partie certaines caractéristiques.

Gérer plusieurs territoires, services de mobilité partagée ou opérateurs de transport sous une marque unifiée

Le “multi-territoires” répond particulièrement aux contraintes des autorités organisatrices qui interviennent sur plusieurs bassins ou sur un territoire multi-opéré en permettant d’adapter les paramètres des services à leurs enjeux.

Ainsi, devant la multitude de cas d’usage de la région Île-de-France, expliquée en partie par ses 12000 Km2 de superficie, le “multi-territoires” s’est imposé comme une réponse pertinente pour une coordination à l’échelle régionale de l’offre de TàD. Une plateforme unique a été conçue pour Île-de-France Mobilités. S’y greffent progressivement des services de TàD spécifiques à un ou plusieurs bassins. En 2022, grâce au “multi-territoires”, la plateforme régionale pourra gérer près de 60000 réservations par mois (contre 12 000 actuellement), répartis sur 40 territoires (contre 23 actuellement) et opérés par plus de 8 opérateurs de transport différents. 

Architecture multi-territoires : plusieurs territoires, plusieurs services, une seule solution
Architecture multi-territoires : plusieurs territoires, plusieurs services, une seule solution
Architecture multi-territoires : l'usager peut sélectionner son territoire en 1 clic dans l'application
Architecture multi-territoires : l’usager peut sélectionner son territoire en 1 clic dans l’application

Parmi ses atouts, l’architecture “multi territoires” offre :

  • Une interface unique pour tous les usagers, garantissant une expérience utilisateur unifiée et cohérente. En ne déployant qu’une seule application, sous une seule marque, à l’échelle de plusieurs territoires, l’autorité de transport simplifie sa communication et diminue ses coûts d’acquisition d’usagers.
  • Un nom de marque et des points de contacts uniques
  • La garantie d’une vraie indépendance vis à vis des opérateurs de transport locaux
  • Une totale maîtrise de la donnée récoltée pour une meilleure transparence et neutralité
  • Une maîtrise optimisée des coûts d’exploitation et d’extension des services
Architecture multi-territoires : plusieurs territoires, un seul service, une seule solution
Architecture multi-territoires : plusieurs territoires, un seul service, une seule solution

Le “multi-territoires” autorise tous les types de configurations. Ceci peu importe le moment de la journée ou de l’année.

On peut très bien envisager que sur un ou plusieurs territoires, un service de Transport à la Demande s’adresse aux actifs en proposant un service de minibus en rabattement sur les noeuds de transports ou zones d’activité en heure de pointe. La journée, en heures creuses, le service se mutualise avec une offre TPMR et permet d’améliorer les déplacements des publics juniors et séniors. En soirée et la nuit, des flottes de véhicules moins capacitaires remplacent celles des minibus et renforcent l’offre de mobilité nocturne, en visant particulièrement les étudiants.

En période de vacances scolaires ou estivales, le service se réajuste pour desservir les lieux de loisirs ou encore renforcer l’offre de desserte des sites touristiques locaux. Dans un contexte de crise sanitaire, le service facilite les déplacements des personnels soignants depuis/vers les hôpitaux sur des créneaux horaires ou des lignes bien précis pour éviter tout risque de propagation de virus.

Tout devient possible. 

Architecture multi-territoires : un seul territoire, plusieurs services, une seule solution
Architecture multi-territoires : un seul territoire, plusieurs services, une seule solution
Déployer de nouveaux services ou territoires graduellement et en toute simplicité

Si la configuration et la gestion de plusieurs services sur une même plateforme est un des principaux avantages du multi-territoires, la possibilité de configurer et déployer de nouveaux services ou territoires graduellement en toute simplicité et sans redéploiement est sans aucun doute sa principale force. Ainsi, une autorité de transport peut très bien décider de créer une offre sur un premier bassin, puis l’étendre à d’autres territoires sans que ses usagers n’aient à mettre à jour leur application pour bénéficier de ces nouveaux services. L’usager bénéficie à tout instant d’un point d’accès unique à plusieurs offres de service.

Autre avantage, il est particulièrement aisé de paramétrer différemment un territoire par rapport à un autre (ex : délais de réservation ou de modification des réservations, taux de détour, type de véhicules, horaires de service, etc). Les extensions des services existants ou les services nouvellement créés permettent de s’adapter facilement aux évolutions des territoires et de répondre presque sans délai aux besoins des usagers.

 

En savoir plus sur Padam Mobility

Cet article pourrait vous intéresser : Concrétiser son projet municipal avec le Transport à la Demande

Lire la suite

[Tribune] Le spectre de la voiture individuelle est de retour

La voiture individuelle est de retour

Après tant d’efforts pour désencombrer les routes, la crise sanitaire a rebattu les cartes. La part modale du transport en commun est en chute libre, et le risque d’un retour en force de la voiture individuelle est réel.

Les indices de pollution se rangeaient au rang des rares bonnes nouvelles pendant le confinement. Le Haut Conseil pour le climat faisait état d’une baisse de 30% des émissions de gaz à effet de serre.

La perspective d’un grand embouteillage

La conscience écologique se heurtant à la difficulté de garantir la sécurité sanitaire de tous, le déconfinement a redistribué les cartes des parts modales dans la vie quotidienne des citoyens. Les transports en commun ont été désertés. Selon Ile-de-France Mobilités, la fréquentation du réseau francilien en juin dernier a représenté à peine 40% de celle de l’année passée à la même période. Pour septembre, le chiffre n’atteint pas 60% de voyageurs. Réticents à monter dans les bus ou les métros, urbains et péri-urbains sont nombreux à vouloir éviter la promiscuité des transports en commun. Démunis, les élus ont vu les administrés exiger des garanties impossibles tout en voyant les revenus des transports en commun chuter. 

La voiture serait donc sur le point de faire un retour fracassant. Publié en mars, un sondage Ipsos réalisé en Chine révèle que 66% des chinois interrogés auraient l’intention de choisir la voiture pour se déplacer, ce chiffre ne dépassait pas les 34% avant la crise. En France, 233 820 voitures neuves ont été immatriculées en juin 2020, contre 96 310 l’année dernière au même moment, soit une hausse notable de 1,2%. 

Privilégier les solutions alternatives en étant responsable

Sur toutes nos routes, en centre-ville comme dans le péri-urbain et le rural, il n’est pas envisageable de renoncer à une mobilité responsable. Pour cela, une seule solution : faire preuve d’une responsabilité accrue. A nous de porter des masques, de respecter les mesures sanitaires et d’éviter les déplacements superflus. C’est aussi de cette manière que nous permettrons aux opérateurs de transports de faire preuve de résilience. A nous aussi de leur faire confiance pour assurer notre sécurité, en choisissant l’alternative la plus adaptée à nos trajets

Parmi les solutions, le Transport à la Demande (TAD) permet  à la fois une flexibilité et une résilience rare dans le monde des transports en commun. C’est la spécialité de Padam Mobility. Face à la pandémie, le TAD permet de réserver des places dans les transports du quotidien, maîtrisant ainsi un taux de remplissage qui garantit la distanciation sociale. 

Adaptable en temps réel, il permet de transformer des services en ajoutant des arrêts là où des besoins, mêmes temporaires, se font sentir. Il est aussi beaucoup plus prévisible : l’information voyageur améliorée du TAD préviendra les usagers si un véhicule est déjà trop rempli pour recevoir des passagers en toute sécurité. Et les renverra vers le prochain trajet disponible. 

Cette période teste la résilience des transports en commun. Ils ont les moyens de relever le défi.

Thibault Lécuyer-Weber – Chief Marketing Officer, Padam Mobility

 

Découvrir les solutions Padam Mobility pour la mobilité responsable

Cet article pourrait vous intéresser: Déconfinement : Padam Mobility propose une solution technologique pour garantir la distanciation dans les transports

Lire la suite

Remplir ses promesses municipales grâce au Transport à la Demande

municipales

Remplir ses promesses  municipales grâce au Transport à la Demande. Développement économique et durable, politique sociale, aménagement du territoire, accessibilité, inclusion, résilience : les solutions de Transport à la Demande (TAD) dynamique et intelligent Padam Mobility peuvent aider à concrétiser son projet municipal ou intercommunal. Par sa flexibilité le TAD a la particularité d’apporter des réponses pertinentes qui vont au-delà de la simple offre de déplacement. Tour d’horizon à travers cette série de deux articles.

Enrichir l’expérience de ses administrés à mobilité réduite 

Le TAD s’adapte à toutes les populations d’usagers, sans exception. Il permet de renforcer l’autonomie des populations en situation de précarité-mobilité et d’améliorer leur accès aux services et aux emplois. Il offre également une bonne complémentarité avec les services de transport traditionnel de PMR en véhicules adaptés. 

La mise en place d’un TAD dynamique et intelligent est l’occasion de proposer à ses PMR une expérience usager enrichie grâce à l’introduction de fonctionnalités auparavant réservées aux non-PMR. Par exemple, la possibilité de réserver en toute autonomie à l’avance ou en temps réel depuis une application mobile ou un site web de réservation ergonomique ou d’effectuer son trajet avec des non-PMR si sa situation de mobilité réduite le permet, dans le cadre d’un réseau mutualisés TAD-TPMR. 

La mutualisation permet en outre de proposer un service unique de TAD à la gestion simple et flexible tout en adressant plusieurs cas d’usage et spécificités géographiques ou individuelles.

L’introduction des fonctionnalités précédentes ne compromet pas pour autant une prise en charge spécifique : consigne particulière, porte-à-porte, prise en compte d’une particularité individuelle ou d’un handicap spécifique, présence d’un chien guide, réservation par tiers accompagnant, etc.).

Tirer profit du TAD dynamique et de la nouvelle LOM pour maîtriser ses dépenses 

Parmi les principaux enjeux rencontrés par les collectivités : la maîtrise de leurs dépenses publiques. 

La nouvelle loi d’orientation des mobilités (LOM) de 2020 permet depuis peu aux communautés de communes de prendre la compétence d’autorité organisatrice de mobilité (AOM) et de prélever le versement mobilité des entreprises pour financer leur transport public régulier dont le TAD. Le versement mobilité peut ainsi servir d’instrument financier au TAD. Il donne la possibilité aux collectivités de mettre en place ou d’améliorer leur service de TAD en investissant dans des outils numériques à l’instar de ceux conçus par Padam mobility, pour faciliter la demande et les réservations.

Les solutions de TAD Padam Mobility sont en effet conçues de manière à optimiser les coûts en optimisant le nombre et le remplissage des véhicules afin d’éviter les kilomètres superflus ou à vide. 

Proposer un service résilient qui s’adapte facilement à tous les contextes, dont celui de crise sanitaire

Rendu possible par la flexibilité de ses outils, Padam Mobility permet d’assurer la continuité de ses services de TAD tout en garantissant la protection de tous dans le respect des normes sanitaires. Ne reposant sur aucune infrastructure contraignante, les services de TAD peuvent être paramétrés en toute souplesse et sans délai, en fonction des directives ou du contexte.

En période de crise sanitaire :

  • le nombre de places disponibles à la réservation dans les véhicules peut être réduit sans délai pour garantir au plus vite la distanciation sociale à bord. Ce nombre peut également évoluer très facilement à mesure de l’évolution des contraintes sanitaires. Ainsi, il est possible d’assurer un remplissage de 20%, puis 40%, 60%, et ainsi de suite jusqu’à un retour à la normale. Il est même possible de revenir en arrière si cela s’avère nécessaire. 
  • le paiement à distance peut se substituer au paiement à bord.
  • la configuration du service peut être reparamétrée en quelques heures pour favoriser la desserte de certains sites (centres de santé, hôpitaux, etc.) ou en priver la desserte à d’autres (maisons de retraite).
  • l’accès au service peut être modifié rapidement de manière à ne transporter qu’un seul type de population (personnel soignant, sénior).

En période catastrophe naturelle, le service peut être reparamétré en quelques heures de manière à ne pas desservir une zone sinistrée ou emprunter un itinéraire trop dangereux par exemple.

La desserte en transport public est garantie en toute circonstance. Adaptée sans délai, l’offre de transport reste toujours pertinente.

Lire le début

 

Interview d’Arnaud Catherine, Communauté d’agglomération du Cotentin

En savoir plus sur Padam Mobility

Lire la suite

Concrétiser son projet municipal avec le Transport à la Demande

Municipal

Concrétiser son projet municipal. Développement économique et durable, politique sociale, aménagement du territoire, accessibilité, inclusion, résilience : les solutions de Transport à la Demande (TAD) dynamique et intelligent Padam Mobility peuvent aider à concrétiser son projet municipal ou intercommunal. Par sa flexibilité le TAD a la particularité d’apporter des réponses pertinentes qui vont au-delà de la simple offre de déplacement. Tour d’horizon à travers cette série de deux articles.

Augmenter l’attractivité de ses zones d’activités 

L’installation de zones d’activité industrielles ou commerciales en périphérie des centres urbains ne s’agrémente pas toujours d’une connexion suffisante aux réseaux de transports locaux. Par manque d’alternative, le report sur la voiture individuelle induit souvent une forte congestion et une augmentation des temps de trajet domicile-travail des populations actives côtoyant la zone d’activité.  

Le TAD offre une alternative écologique et pertinente à la voiture individuelle. Il peut assurer aussi bien la desserte interne des zones d’activité que leur connexion avec les services et réseaux existants (bus, BHNS, tramways, trains, covoiturage, transports solidaires, etc.). L’attractivité des entreprises installées sur les zones desservies est augmenté, le bien-être des salariés qui y travaillent amélioré.

La flexibilité du TAD permet également de proposer un service adapté aux spécificités horaires avec par exemple une disponibilité plus élevée en heure de pointe ou une desserte adaptée aux horaires décalés. 

En outre, le TAD s’inscrit parfaitement dans les Plans de Mobilité entreprise (PDM) qui peuvent être élaborés en groupement avec des entreprises partenaires implantés sur le territoire municipal ou intercommunal. 

Offrir la possibilité de se rendre partout et à toute heure

Adresser la mobilité en zones rurales ou périurbaines constitue un vrai choix politique et social qui cible des populations souvent isolées, éloignées, précaires ou non motorisées. 

Le TAD permet de désenclaver les zones les moins accessibles ou les moins bien desservies en garantissant un service de transport public ouvert à tous. La continuité du service de transport public est assurée même quand la demande est trop faible ou les distances trop longues. L’accès aux services et aux emplois, généralement situés en centre ville ou en coeur de bourg est en permanence assuré.

En desserte en heures creuses, le TAD constitue un moyen d’offrir à ses administrés la possibilité de se déplacer en toute liberté et sécurité à n’importe quelle heure de la journée. L’attractivité du territoire est dynamisée tout comme la vie nocturne.

Poursuivre sa digitalisation et offrir une expérience usager digne des grandes métropoles

Réservation en temps réel, interfaces intuitive et ergonomiques, suivi du véhicule en temps réel, paiement à distance… les fonctionnalité et l’expérience usager apportées par les nouvelles solutions de mobilité sont (bien trop) souvent réservées aux grands centres urbains. Les usagers des zones peu denses sauraient pourtant en faire bon usage.

La mise en place d’un TAD dynamique et intelligent, à l’instar de ceux déployés par Padam Mobility, est l’occasion pour une municipalité ou une intercommunalité d’amorcer ou de poursuivre la transformation digitale de son territoire en offrant ses administrés des une solution de mobilité partagée aux prestations fiables et de qualité.

Dans une logique de mobilité servicielle (MaaS), l’intégration de solutions de TAD avec d’autres modes de transport ou services de mobilité tel que les calculateurs d’itinéraire permet de faciliter les déplacements de tous et d’apporter une réponse pertinente aux inégalités spatiales et sociales.

 

Lire la suite

 

Padam Mobility rencontre les élus et les usagers de La Saire

En savoir plus sur Padam Mobility

Lire la suite

Le Transport à la Demande coûte t-il trop cher ?

TAD trop cher ?

Le Transport à la Demande coûte t-il trop cher ? Dans cette série d’articles, nous vous proposons de déconstruire les idées reçues sur le Transport à la Demande (TAD) et la mobilité partagée. Idée reçue #2 : “le TAD, est un gouffre financier “.

Certains acteurs sont réticents à mettre en place un service de TAD dynamique, craignant  son coût, réputé exorbitant. Attention aux raccourcis abusifs !  

Bien cerner la demande en amont

Avant de lancer un service de TAD, il est préférable de réaliser une étude en amont, car chaque territoire a sa propre logique de mobilité. Des ateliers avec les élus, les usagers, les acteurs locaux afin de cerner les besoins, les attentes et un niveau “acceptable” de l’offre (tarification adéquate, nombre de véhicules dédiés, nombre de courses proposé, etc.). Ensuite, il est préférable d’expérimenter le dispositif et son dimensionnement par un marché public renouvelable, en recueillant un maximum de données sur l’organisation et l’exploitation des services. 

Tirer profit du versement mobilité

L’enjeu est de maîtriser les dépenses en optimisant le groupage des trajets. Les collectivités peuvent en compenser une partie par le prélèvement du versement mobilité des entreprises. Depuis la nouvelle LOM, il devient l’instrument financier du TAD qui manquait. Il donne la possibilité d’améliorer les services de TAD en investissant dans des outils numériques pour faciliter la demande et accélérer les réservations.

Le versement mobilité peut même couvrir l’intégralité du coût d’exploitation. La communauté d’agglomération du pays de Saint-Omer, qui consacre 490 000 euros par an à l’exploitation de son TAD en zone rurale se « rembourse en totalité par le versement mobilité », selon Marc Thomas, son Vice-Président en charge des transports (La Gazette des communes, 2020).

Comparer ce qui est comparable

Le TAD dynamique et intelligent vient souvent remplacer ou optimiser des services de TAD “classiques”. On sous-estime souvent l’importance de la configuration du TAD dans son coût. Mal optimisé, mal mutualisé, mal promu, il peut en effet s’avérer hors de prix. Les gains issus d’un meilleur paramétrage, avec les bons outils, sont énormes. À Orléans, l’adoption des solutions Padam Mobility a permis de faire baisser les coûts d’exploitation du service Résa’Tao d’environ 30%.

Pensé en intermodalité ou en rabattement sur les lignes existantes, le TAD dynamique permet de renforcer la capacité des TAD qu’il vient moderniser tout en étendant l’offre, souvent en zone peu dense. Puisque c’est tout le réseau qui en tire profit, son coût est donc à analyser au niveau global du réseau. 

Ne pas oublier que le secteur des transport reste un secteur fortement subventionné

Tout comme le reste du transport public, le TAD est fortement subventionné. L’usager ne paie environ qu’un tiers du coût d’exploitation du transport. Ce service public à la demande n’a donc pas vocation à être rentable. Moins dense, plus difficiles à desservir, les zones qu’il couvre sont les moins profitables. Il constitue ainsi un vrai choix politique et social qui cible des populations isolées, qui n’ont pas de moyens de déplacement.

 

Ces articles pourraient vous intéresser :

En savoir plus sur les solutions Padam Mobility

 

Lire la suite
1 2 3 4
Page 1 of 4