close

Temps de trajet du Transport à la Demande : pourquoi le communiquer et comment l’optimiser ?

Pour beaucoup, Transport à la Demande (TàD) et ponctualité ne font pas bon ménage. Pour en finir avec cette réputation, Padam Mobility s’engage à soigner la communication et l’optimisation de l’estimation des temps de trajet de ses services de TàD et TPMR.

Communication des temps de trajets : un impact significatif sur les usagers du TàD et du TPMR

Les usagers de TàD et TPMR cherchent à être assurés que les horaires de prise en charge qui leur sont proposés sont garantis. Ne pas rater son rendez-vous chez le médecin, sa correspondance avec un autre mode de transport (bus, car, train, etc.), arriver à l’heure au travail ou en cours sont les principales raisons qui expliquent ce niveau d’exigence. Il est d’autant plus élevé que la fréquence de passage est faible ou que le territoire sur lequel s’effectue la réservation est enclavé. Quand il s’agit de mobilité à la demande, ce sont principalement les configurations de lignes en rabattement¹ ou les lignes “divergentes“² qui permettent d’assurer avec ponctualité les connexions intermodales avec les lignes structurantes de transport d’un territoire.

Communication des temps de trajets : un véritable enjeu pour la qualité de service

Une meilleure information permet une meilleure communication entre conducteurs et usagers, assurant la satisfaction de tous les acteurs du TàD et du TPMR.

Peu importe le type de configuration de ligne, l’usager doit pouvoir à tout instant accéder à une information claire et transparente qui l’informe sur les aléas qui peuvent venir perturber la circulation de son véhicule de TàD ou TPMR. Des informations en temps réel, communiquées par notification sur l’application usager ou par messages, sont donc primordiales.

Les conducteurs ont aussi besoin d’une information précise sur les durées de trajet d’un point A à B, les répercussions des conditions de circulation sur leur trajet, et une estimation des retards éventuels. Ce type d’information leur permet d’avoir une meilleure visibilité sur leur temps de parcours et dans leur navigation.

Optimisation des temps de trajets : les couches cartographiques pour des premières estimations sur les conditions de circulation

À la mise en place d’un service de TàD ou de TPMR, une réflexion est menée pour répondre le plus précisément aux besoins d’un territoire. Dans un premier temps, une estimation du temps de trajet est établie grâce à plusieurs couches cartographiques dont une spécifiquement développée en interne par les équipes Padam Mobility.

Ces différentes couches fournissent des informations sur les conditions de circulation, notamment en temps réel, au moment de la réalisation d’un trajet. Elles analysent les effets sur les itinéraires empruntés par les véhicules et enregistrent les informations générées comme facteurs additionnels répercutant le temps de trajet des prochains itinéraires.

Optimisation des temps de trajets : l’impact de la mutualisation des passagers

La force d’un service de TàD ou TPMR réside dans la mutualisation de ses usagers. Ce prérequis peut amener le véhicule à effectuer des détours pour regrouper un maximum de passagers effectuant une partie de leur trajet ensemble.

Si les couches cartographiques fournissent des informations sur l’état de la circulation permettant des estimations de temps de trajet, la mutualisation des réservations vient affiner ces estimations en prenant en compte les taux de détour. Ces taux correspondent aux nombres de détours que peut réaliser un usager. Ils sont calculés pour chaque réservation sur la base du temps de trajet direct entre le point de départ et le point d’arrivée, en appliquant un facteur multiplicateur indicatif à ce trajet direct. Les taux de détour sont par la suite adaptés en fonction des spécificités du territoire, et des demandes des Autorités Organisatrices de Mobilité.

L’estimation du temps de détour permet à l’usager d’obtenir une idée précise de son trajet (durée, heure d’arrivée, retard, etc.) et s’organiser en conséquence. Couches cartographiques, mutualisation des réservations, taux de détour fournissent des informations en continu aux équipes Padam Mobility pour leur permettre de développer des outils qui répondent aux besoins des usagers et leur garantissent la meilleure expérience. À ce titre, une étude interne de Padam Mobility a montré que soigner le taux de détour  a un vrai impact sur le ressenti de la ponctualité. Ce dernier est par ailleurs plus important quand l’usager est déposé en avance plutôt qu’en retard.

 

A propos de Padam Mobility 

 

Ces articles pourraient vous intéresser :

Optimisation du TàD : Sans la garantie de réservation à l’avance, pas d’optimisation des trajets efficace 

Mutualisation du TàD et TPMR : en quoi est-ce une bonne idée ? 

 


¹La configuration de ligne “en rabattement” permet le ramassage des usagers uniquement à un ou plusieurs arrêts spécifiques et leur dépose dans à un ou plusieurs points de desserte obligatoire à des horaires spécifiques, permettant ainsi la desserte de plusieurs points d’intérêt consécutifs.

²La configuration de ligne “divergente” permet de paramétrer un service de TàD pour lequel les réservations préalables ne sont pas nécessaires. La demande de l’arrêt s’effectue à la montée, directement auprès du conducteur. Ce dernier sélectionne l’arrêt auquel l’usager souhaite se rendre.