close

Comment le Transport à la Demande diminue-t-il la charge mentale ?

Charge mentale

Connecter les populations et faciliter le déplacement de tous : tels sont les objectifs du Transport à la Demande (TàD) proposé par Padam Mobility. C’est dans cette mesure également que cette solution de déplacement peut alléger les tâches du quotidien qui composent la charge mentale. Selon Nicole Brais, chercheuse à l’université de Laval, Québec, la charge mentale correspond à “un  travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant pour gérer les tâches domestiques. Ainsi, c’est dans la constance de ce poids que réside un véritable impact sur la vie quotidienne.

La charge mentale repose majoritairement sur les femmes

Elles passent près de 4h par jour en moyenne à la gestion des tâches domestiques, et gèrent 71 % des tâches parentales dans le foyer. Ces tâches peuvent être directement liées au déplacement : le déplacement pour les courses, pour déposer et récupérer les enfants à l’école, et toutes les petites tâches du quotidien.

Le TàD représente une solution simple et efficace pour réduire le poids de ces tâches quotidiennes. À l’occasion d’un retour d’expérimentation du service La Saire TAD dans le Cotentin, une mère nous affirmait :

“Je pense pouvoir parler au nom de toutes les mamans dans la salle qui n’ont plus besoin d’amener leurs enfants à l’école, vous avez changé notre vie à La Saire!”.

 Les Personnes à Mobilité Réduite font également face à une charge mentale accrue dans leur quotidien

Dans un monde qui semble parfois pensé par et pour les personnes valides, trouver un moyen de transport adapté peut être particulièrement difficile pour les Personnes à Mobilité Réduite.

Il est donc important de prendre en compte les besoins spécifiques des usagers PMR avec, par exemple, un service de transport en porte à porte qui tient compte du temps d’installation dans les véhicules adaptés et de la présence d’équipements spécifiques le cas échéant. Par ailleurs, l’accessibilité de l’offre de transport inclut le droit au mouvement, et donc au mouvement spontané. Se rendre en ville sans avoir à planifier son déplacement des semaines à l’avance est indéniablement un facteur d’allègement de la charge mentale pour les publics PMR.

Les solutions de TPMR développées par Padam Mobility sont réservables jusqu’à 30 minutes à l’avance, pour pouvoir satisfaire les envies et besoins de spontanéité au quotidien. Elles sont paramétrées de manière à prendre en charge chaque usager en fonction des spécificités de sa mobilité réduite et permettent un déplacement en toute souplesse d’adresse à adresse.

Des solutions qui répondent aux problématiques des 11 millions d’aidants familiaux en France

Les aidants familiaux accompagnent au quotidien un proche en situation de dépendance. Ces situations requièrent souvent des déplacements constants entre les centres de santé, les domiciles des aidants et les domiciles de leurs proches dépendants par exemple (comme présenté dans cet article). Ce contexte peut mener à se reposer sur des moyens de déplacement privés, notamment dans les zones péri-urbaines et rurales qui offrent un maillage en transports en communs plus limité.

Les solutions de Padam Mobility permettent la réservation par un aidant et ce dernier peut même recevoir des notifications spécifiques relatives à la prise en charge de son proche. Ces configurations permettent de faciliter l’organisation quotidienne des aidants en les impliquant de manière intuitive dans le déplacement de leurs proches dépendants.

En ruralité et péri-urbanité, une charge mentale cachée dans les besoins de déplacements quotidiens de tous

L’inégalité d’accès aux centres, notamment en ruralité et en péri-urbanité crée des charges mentales pour tous les types de populations : les jeunes non motorisés, les parents qui doivent déposer leurs proches et leurs enfants, les personnes âgées qui craignent la prise en main des véhicules privés. Autant de contraintes qui créent de l’anxiété et une charge mentale insidieuse. Charge mentale que le TàD aide parfois à réduire comme nous l’affirme un lycéen usager du service Résa’Tao à Orléans :

Au moins (mes parents) ne sont pas préoccupés parce qu’ils savent que si j’ai un problème, j’ai toujours Résa’Tao ”.

Quid de la charge mentale du conducteur ?

La mobilité pendulaire, incluant le déplacement domicile-travail, est une mobilité dont la charge mentale n’est que peu discutée. Pourtant, la charge mentale et la conduite sont directement liées car cette dernière impacte la concentration des conducteurs et augmente les risques au volant. Le déplacement automobile et ses contraintes ajoutent à la charge mentale déjà existante. Des études universitaires ont ainsi été menées pour mesurer scientifiquement la charge mentale en conduite automobile, et comment limiter celle-ci.

Des solutions techniques telles que l’intelligence artificielle, qui permet l’optimisation des trajets, jouent un rôle crucial dans l’allègement de la change mentale des conducteurs professionnels de nos solutions de TàD. En effet, à travers une interface ergonomique, les conducteurs sont guidés étape par étape et n’ont plus à se soucier de l’itinéraire à emprunter ou des passagers à ramasser ou déposer. Côté passagers ex automobilistes, le TàD permet aussi de faciliter leur quotidien, en les débarrassant des tracas fréquemment rencontrés sur la route :  congestion, accident, stationnement, ravitaillement en essence, etc.

A propos de Padam Mobility 

Cet article pourrait vous intéresser : Loi LOM : ce qui change pour les personnes à mobilité réduite