close

Mutualisation du TàD et TPMR : en quoi est-ce une bonne idée ?

Image rues d'Albi

À Albi, la politique en faveur des personnes en situation de handicap n’est pas vaine. La municipalité distribue son journal en braille, et depuis 2021 les 84 000 habitants du Grand Albigeois partagent un transport public à la demande (TàD) mutualisé avec le Transport de personnes à Mobilité Réduite (TPMR). Padam Mobility a accompagné l’agglomération dans la mise en place de cette solution de mobilité à la demande et mutualisée. 

TàD ? TPMR ? Quelles différences ?

Au lieu de suivre des itinéraires et des horaires fixes, le TàD suit les réservations des usagers. Des algorithmes calculent les trajets en temps réel pour les optimiser et grouper le maximum de réservations. Le TPMR est un TàD qui se focalise sur les besoins spécifiques des usagers les plus fragiles. Souvent exploité en porte à porte, il est par exemple en mesure d’accueillir des équipements tels que les fauteuils roulants et d’inclure les accompagnants dans les réservations et leur gestion. 

Pourquoi combiner les deux types de service ?

C’est la mutualisation des trajets qui fait la valeur économique et écologique du transport public. Économique parce que plus les véhicules sont pleins, moins les trajets coûtent à la collectivité. Écologique parce que mutualiser plus de trajets réduit les kilomètres parcourus – notamment à vide – et émet moins de CO2. 

Si la plupart des collectivités font le choix de séparer TàD et TPMR, le Grand Albigeois a pressenti toute la valeur d’une mutualisation des services. Rassembler les deux offres, c’est multiplier les possibilités de groupage de trajets. C’est aussi offrir plus d’options : avec une flotte commune, la collectivité et les usagers bénéficient d’une plus grande flexibilité. Un véhicule PMR ne fera plus de trajet à vide si une demande d’un usager non-PMR se trouve sur son itinéraire. Rassembler les deux offres, c’est aussi utile pour lutter contre l’invisibilisation du handicap. Plus de propositions de trajets, des usagers qui cohabitent grâce à l’optimisation technologique : le service du Grand Albigeois est un succès. 

Comment cohabitent les deux types de service ?

Pour y parvenir, les deux types de service sont configurés simultanément pour être compatibles. Les PMR pourront réserver leur trajet en porte à porte, les autres usagers d’arrêt à arrêt, pour garantir un service sur mesure aux uns tout en maintenant l’efficacité du service. Les algorithmes se chargent d’optimiser les différents types de réservation, ceci tout en intégrant le temps de prise en charge et de dépose spécifique pour les usagers PMR qui le nécessitent. Pour assurer une qualité de service fine, la collectivité peut choisir de mutualiser ses services en continu, ou sur des créneaux horaires déterminés. 

Côté Grand Albigeois, les résultats parlent d’eux-mêmes : en moins de 6 mois, le service Libé’A enregistre 7200 trajets, dont 49% de trajets PMR. L’avenir s’annonce encore meilleur pour la collectivité puisque la croissance de la fréquentation est de 36% sur la période. Fortes de ce succès, de nombreuses collectivités s’intéressent de près à l’exemple albigeois. 

Mutualiser TàD et TPMR : en quoi ça consiste techniquement ?

Les équipes produit se penchent régulièrement sur la manière de mutualiser TàD “grand public” et TPMR. L’idée est partie du besoin de nombreuses collectivités au territoire multi-opéré qui, plutôt que d’exploiter deux services à la demande qui mutualisent les réservations chacun de leur côté, d’obtenir un service de mobilité mutualisé – toujours adapté au transport des PMR et répondant à leurs besoins spécifiques – mais mieux  optimisé et plus économique, car répondant simultanément aux besoins de différents publics”. Affirment Samuel Bousquet, Manager Produit et Javier Guimera, Consultant Transport chez Padam Mobility.

Le secret de la mutualisation TàD/TPMR se trouve à plusieurs niveaux :

Dans les algorithmes

Ils sont de deux types :

  • Les algorithmes en ligne (ou online) : ce sont ceux utilisés lorsqu’un client fait une recherche sur le site web ou l’application mobile. Ils permettent d’afficher en moins d’une seconde les possibilités de réservations, de veiller à respecter les demandes des usagers et les contraintes du service. Ce type d’algorithmes veillent à optimiser les résultats de recherche des usagers pour n’afficher que les plus pertinents.  .
  • Les algorithmes hors ligne (ou offline) : ces algorithmes sont lancés en dehors des horaires des services ; ils visent à réduire les durée de trajet  en mutualisant les réservations pour une meilleure optimisation du service. Ce type d’algorithme peut changer l’ordre des trajets ou la répartition des véhicules par exemple.

Dans le cadre d’une mutualisation TàD / TPMR, ces deux types d’algorithmes vont prendre en compte les besoins spécifiques des usagers en plus de jouer leur rôle initial. Ainsi, la durée du stationnement – qui peut parfois être plus longue pour répondre aux besoins spécifiques des PMR – ou les équipements spécifiques sont pris en compte de manière spécifique dans le calcul effectué par les algorithmes”. Fait remarquer Matthieu Lormeau, Ingénieur Recherche Opérationnelle et Data Science chez Padam Mobility.

Dans la prise en charge

Pour que TàD et TPMR puissent parfaitement être mutualisés, les deux services vont être configurés de manière à reposer conjointement sur les mêmes zones de prise en charge qui vont faire cohabiter des arrêts (fixes ou virtuels) pour une utilisation le TàD, et des polygones (périmètres de desserte dans lesquels les trajets en porte à porte sont autorisés pour les PMR).

Dans le choix et l’affectation des services aux véhicules les plus adaptés en fonction des réservations

La notion de mutualisation a un effet particulièrement important sur le nombre de véhicules déployés et la rationalité économique du service. En effet, l’efficacité économique d’un TàD repose principalement sur des objectifs de meilleure allocation des véhicules voire leur réduction ainsi que sur un objectif d’augmentation du taux de groupage de passagers.

 

A propos de Padam Mobility

Ces articles pourraient vous intéresser :

Comment le Transport à la Demande diminue-t-il la charge mentale ?

Optimisation du TàD : sans la garantie de réservation à l’avance, pas d’optimisation des trajets efficace

Comment assurer le succès de votre Transport à la Demande grâce à l’analyse des données?